Acoustique des salles dans les lieux d'écoute de la musique : analyse perceptive et acoustique dans les contextes réels et virtuels.

par Juan Pablo Espitia Hurtado

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Jean-Dominique Polack.

Le jury était composé de Angelo Farina, Catherine Lavandier, Vincent Hayward, Pascal Gaillard, Daniel Commins, Manuel Martinez-Burgos, Danièle Dubois.


  • Résumé

    L'objectif général de cette thèse est de contribuer à l'exploration de la qualité sonore des salles de concert à partir d'une approche centrée sur l'identification de l'expérience sensible des mélomanes. Nous montrons d'abord les limites de l'approche traditionnelle de l'évaluation perceptive, principalement centrée sur des attributs reliés à la salle ou à la musique, et définis a priori à partir des connaissances des expérimentateurs, le plus souvent acousticiens, dans les termes de leur domaine scientifique ou avec des mots dont ils pensent partager avec les sujets les mêmes significations. Puis, reprenant les trois méthodes d'exploration de l'expérience subjective -enquêtes "hors situation d'écoute" (basées sur la mémoire), questionnaires dans les salles lors de concerts, et tests d'écoute en laboratoire-, nous les avons implémentées, mais dans un cadre théorique et méthodologique explicitement positionné en psychologie et en linguistique sur l'étude du sensible comme objet psychologique autonome. De plus, pour notre approche expérimentale en laboratoire, nous avons implémenté un système de décodage paramétrique basé sur le système SIRR (spatial impulse response rendering), permettant la reproduction de champs sonores à partir de réponses impulsionnelles des salles mesurées au format Ambisonics de premier ordre. La contribution de ce travail consiste à repérer les facteurs psychologiques reliés à l'écoute d'un concert dans une salle à partir de l'objectivation de l'expérience subjective des mélomanes et de leur évaluation de la qualité acoustique de la salle, et à partir de là, établir des relations avec les mesures acoustiques des salles étudiées.

  • Titre traduit

    Acoustics of auditoria designed for listening to music : perceptual and acoustical analysis in real and virtual contexts


  • Résumé

    The general purpose of this thesis is to explore the sound quality of concert halls by approaching it through the listeners’ sensory experience. We first show the limitations of the traditional approach to perceptual evaluation, principally centred on attributes related to hall or music, from the knowledge of experimenters, usually acousticians, and therefore pre-defined by their scientific field, or in common language they believe is shared by the subjects in terms of use and equivalence of meaning. Then, re-using the three methods for exploring subjective experience –extra-auditory enquiries “from memory”, questionnaire surveys within auditoria for given concerts, and laboratory listening tests–, we have implemented them, but within a theoretical and methodological framework, explicitly rooted in psychology and linguistics, and respecting sensibility as an autonomous psychological object of study. Furthermore, in our experimental laboratory approach, we have implemented a parametric decoding system based on SIRR (spatial impulse response rendering), and permitting the reproduction of sound fields from first-order Ambisonics room impulse responses. The contribution of this work thus consists in identifying the psychological factors related to concert listening in a hall by objectivising the subjective experience of listeners (music-lovers) and their evaluation of the acoustic qualities of an auditorium; and in establishing relationships between the psychological factors and the acoustic measurements in the studied auditoria.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.