Les Amours d'Antiochus et Stratonice : un motif légendaire à la croisée des savoirs, des images et des formes, de l'Antiquité à l'Âge classique. Présentation générale et anthologie de textes annotés et commentés

par Alexandra Gorichon-Herren

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation francaise

Sous la direction de Patrick Dandrey.

Soutenue le 17-12-2016

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec CELLF (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Maréchaux.

Le jury était composé de Dominique Brancher, Claire Crignon.


  • Résumé

    Le présent travail est l'établissement minutieux, d'une anthologie non exhaustive, mais la plus représentative possible, des récits circonstanciés ou des allusions de connivence se rencontrant dans les textes de fiction, de morale ou de médecine, depuis l'Antiquité jusqu'à l'Âge classique, ayant pour sujet le motif légendaire des Amours d’ Antiochus et Stratonice. Cette légende prolifique a pour intérêt majeur d'utiliser les savoirs médico-moraux sur la souffrance amoureuse dans une perspective de fable théâtrale et mystificatrice, alliant l'imaginaire antique et ancien à l'histoire littéraire des narrations anecdotiques à usage exemplaire. L'analyse comparée du traitement du motif permet de mettre en lumière l'évolution conjointe de la psychologie de la maladie d'amour, de la poétique des exempla, et des réflexions menées sur les savoirs partagés et leur diffusion dans l'opinion éclairée, durant un millénaire. La longue durée, sur laquelle le corpus jamais encore réuni est examiné, tend à révéler une figure centrale de l'imaginaire collectif européen, celle de l'amoureux en souffrance, à l'origine des développements narratifs, poétiques et dramaturgiques les plus variés. L’étude s'épanouit dans une logique à la fois en diachronie et en synchronie : diachronie du passage du monde païen au monde chrétien, du monde antique au monde moderne, des temps des « légendes » à l'ère de la « raison » ; synchronie d'une narration assez simplement composée pour entrer dans la mémoire universelle, et suffisamment riche pour porter toute la complexité et les évolutions d'un thème majeur de l'Occident : la mélancolie d'amour.

  • Titre traduit

    The loves of Antiochus and Statonice : a legendary motif between knowledges, images and forms, from the Antiquity to the classical Age. General presentation and anthology of annotated an commented texts


  • Résumé

    The work herein is the careful establishment of an anthology, non-exhaustive yet as representative as possible, of circumstantial stories or connivance allusions occurring in fictional, moral, or medicine text from ancient times to the classical Age, dealing with the legendary motif of the Loves of Antiochus and Stratonice. This prolific legend has the major advantage of using medical-moral knowledge about love-sickness to feed a theatrical and mystifying fable, combining the ancient imaginary with the literary history of exemplary anecdotal narratives. The comparative analysis of the motif's treatment allows us to highlight the joint evolution of love-sickness psychology, poetic exempla, and reflections on the shared knowledge and its dissemination in enlightened opinion, over a millennium. This long term, over which this novel corpus is discussed, reveals a central figure in the European collective imagination, that of lovers in suffering, point of origin of varied narrative, poetic, and dramatic developments. The study flourishes in a logic both diachronic and synchronic: diachronic passage from the pagan world to the Christian world, from the ancient world to the modern world, from the time of "legends" to the age of "reason" ; synchrony on the other hand of a story simple enough to seep into universal memory, and nevertheless rich enough to bear all the complexity and evolutions of a major theme of the Occident: love melancholy.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.