L’ordonnancement singulier du sujet : autocensure et constitution du sujet politique

par Pauline Iarossi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Marc Crépon.

Soutenue le 03-12-2016

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Métaphysique, histoires, transformation, actualité (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Danielle Cohen-Levinas.

Le jury était composé de Jean-Claude Monod, Judith Revel, Frédéric Gros.

Les rapporteurs étaient Jean-Claude Monod, Judith Revel.


  • Résumé

    Au départ et de façon générale, on se propose ici une édification du concept d’autocensure. Mais le concept d’autocensure ne s’appréhende pas, à notre sens, sans l’élaboration simultanée d’un autre concept qu’est le sujet et particulièrement le sujet politique. En partant de la notion de refoulement et de sublimation chez Freud puis, en reconstituant les relations entre corps et monde nécessaires à la transformation de ce corps en sujet, nous proposons de comprendre la relation étroite entre une subjectivation historico-politique (souci de soi et ascèse chez Michel Foucault) et une autocensure c’est-à-dire une autoconstitution du sujet dans l’histoire par une interprétation symbolique incessante de l’homme et par un ensemble de technologies ( savoirs, vérités, pouvoirs). Celles-ci sont le support des réponses que le sujet, engagé dans l’histoire, se renvoie lui-même pour se déterminer à devenir un sujet politique.

  • Titre traduit

    The Singular Organization of the Subject : Auto-Censorship and constitution of the Political Subject


  • Résumé

    In the beginning and in general, I here propose a construction of the concept of autocensorship. In the sense in which I employ the term, however, the concept of auto-censorship cannot be grasped without the simultaneous elaboration of another concept, namely, the subject and the political subject in particular. Beginning with the notions of repression and sublimation in Freud before reconstituting the relations between body and world necessary for the transformation of the body into a subject, I propose an understanding of the strict relation between a historico-political subjectification (care of the self and asceticism in Michel Foucault) and an auto-censorship, that is to say, an auto-constitution of the subject in history by an endless symbolic interpretation of the human and a complex of technologies (knowledge or expertise, truths, powers). These technologies constitute the underpinning of responses that the subject, engaged in history, returns to itself in order to become a political subject.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.