Cyrène, colonie et capitale. Le destin méditerranéen d’une cité des confins du monde grec (VIIe – Ier s. av. J.-C.)

par Hugues Berthelot

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation de l'Antiquité

Sous la direction de François Lefèvre.

Soutenue le 25-11-2016

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Orient et Méditerranée (Ivry-sur Seine, Val de Marne) (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Dobias.

Le jury était composé de Lucia Criscuolo, Christophe Feyel, Marie-Christine Marcellesi.


  • Résumé

    La cité de Cyrène offre un visage différent selon le point de vue qu’on adopte pour la considérer : elle est tout à la fois colonie et métropole, tout à la fois capitale régionale de la Cyrénaïque et simple cité du royaume hellénistique des Lagides, tout à la fois cité située aux confins du monde méditerranéen et cité dont la présence en Grèce continentale et en Égée est manifeste.Les études antérieures ayant principalement porté sur l’examen de l’histoire politique de la cité et des modifications du cadre urbain, ce travail se propose donc d’étudier l’évolution du statut de la cité de sa fondation en 631 par des colons venus de Théra à son don par Ptolémée Apion en 96 av. J.-C. à la République romaine, au prisme des relations qu’elle entretint avec le reste du monde grec : nous avons donc cherché Cyrène et les Cyrénéens à l’extérieur de la cité, l’étranger et les étrangers à l’intérieur de la cité, en nous fondant sur les données épigraphiques, numismatiques, papyrologiques et archéologiques. Organisé en trois parties coïncidant avec les trois grandes phases de l’histoire cyrénéenne, ce travail examine les rapports économiques, diplomatiques et culturels existant entre Cyrène et les autres cités grecques et s’attache à en dégager les grandes tendances et à mesurer leur influence sur la cité elle-même.

  • Titre traduit

    Cyrene, colony and capital city. The Mediterranean fate of a city on the borders of the Greek world (VIIth – Ist century B.C.)


  • Résumé

    The city of Cyrene provides different faces depending on the perspective adopted to consider it : it is both a colony and a metropol, both the capital city of Cyrenaica and a mere city in the Hellenistic kingdom of the Ptolemies, both a city situated on the borders of the Mediterranean world and a city whose presence incontinental Greece and in Aegea is clear.Since the previous studies focused on the city’s political history and the transformation of the urban landscape, we intend in this work to study the evolution of the city’s status from its foundation in 631 B.C. by colonists fromThera to its gift by Ptolemy Apion to the Roman Republic in 96 B.C., by focusing on the relations which it maintained with the rest of the Greek world : we searched then Cyrene and the Cyrenaeans outside of their city, foreign objects and foreigners inside the city, relying on epigraphical, numismatical, papyrological and archaeological data.Organised in three parts which coincide with the three major phases of Cyrenaean history, this work investigates the economic, diplomatic and cultural relations between Cyrene and the other Greek cities and strives to detect the main trends of those and to measure their influence on the city itself.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 31-12-2018

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.