Die europäische Debatte über den Religionskrieg (1679-1714). Konfessionelle Memoria und internationale Politik im Zeitalter Ludwigs XIV.

par Christian Mühling

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Olivier Chaline et de Christoph Kampmann.

Soutenue le 09-11-2016

à Paris 4 en cotutelle avec Philipps-Universität (Marbourg, Allemagne) , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec EUR'ORBEM (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Ludolf Pelizaeus.

Le jury était composé de Olivier Chaline, Christoph Kampmann, Inken Schmidt-Voges, Anuschka Tischer.

  • Titre traduit

    Le débat européen sur la guerre de religion (1679-1714). Mémoire confessionnelle et politique internationale au siècle de Louis XIV


  • Résumé

    Le terme de guerre de religion apparaissait déjà sporadiquement à la fin du XVIe siècle. Il se trouva de façon accrue dans les imprimés de l’époque de la Guerre de Trente Ans. Cependant, une discussion élargie sur ce phénomène ne s’établit qu’au seuil du XVIIIe siècle. La guerre de religion ne devint qu’à cette époque-là un mot-clé politique. L’idée de guerre de religion ne gagna son importance historiographique que dans le débat politique contemporain. Le but de cette étude est de répondre à la question de savoir comment s’est établie une conception, comment est née une image historique (Geschichtsbild), comment enfin a été délimitée l’époque de la guerre de religion. La présente étude se restreint aux trois foyers de conflits confessionnels essentiels pour le débat sur la guerre de religion : la France, l’Angleterre et le Saint-Empire Romain Germanique. Elle s’élargit en même temps à l’échelle européenne en étudiant l’influence décisive qu’eut la perception des dernières grandes guerres de Louis XIV. Aussi bien la Guerre de Neuf Ans que la Guerre de Succession d’Espagne furent perçues comme des guerres de religion. La propagande imprimée de Louis XIV et des alliés ses ennemis y contribua largement en cherchant à rendre légitimes leurs politiques respectives. Ainsi la France et les guerres de Louis XIV eurent-elles un rôle déterminant dans la discussion sur la guerre de religion – qui paraissait impensable sans la personne et la politique du roi de France. Le lien entre guerre de religion et politique internationale aboutit à l’européanisation du débat sur la guerre de religion.

  • Titre traduit

    The European debate on religious war (1679-1714) Confessional memory and international politics in the age of Louis XIV


  • Résumé

    The notion of religious war emerged for the first time at the end of the 16th century. The use of this term increased immensely during the time of the Thirty Years’ War via printed media. Yet, a widespread discussion of the phenomenon only started towards the end of the 17th century. War of religion became a constant political keyword. The idea gained its historiographical importance through its usage in the actual political debate. The aim of this research is to question the development of the concept of religious war, the underlying perception of history and the labelling of an era with this term. The thesis will confine itself to three territories where in the late 17th and early 18th century examples of confessional conflicts were intertwined with the debate on religious wars: France, England and the Holy Roman Empire. The scope of the study is, nevertheless, widened to the European arena by examining the decisive influence the last wars of Louis XIV had on the perception of religious wars. In fact, both the Nine Years’ War and the War of the Spanish Succession were perceived by contemporaries as wars of religion. The printed propaganda of Louis XIV as well as that of his allied enemies contributed largely to this perception by legitimising their respective politics. Thus, France and the wars of Louis XIV had a shaping role of the discussion on religious wars. In sum, the connection of confessional conflicts, international politics and the personality of the French king led to the Europeanisation of the debate on religious war.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.