Frontières incertaines : techniques dispositives dans les romans de Prévost

par Benjamin Hillel Baker

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Christophe Martin et de Gerald Prince.

Soutenue le 31-05-2016

à Paris 4 en cotutelle avec l'University of Pennsylvania , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec CELLF (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Gallouët.

Le jury était composé de Christophe Martin, Gerald Prince, Anne Deneys-Tunney.


  • Résumé

    Cette thèse examine la relation entre la partie et le tout dans les romans d’Antoine François Prévost, afin de remettre en question l’équivalence des structures de la narration et de la disposition (chapitres, livres, volumes, tomes, parties, livraisons, etc.) du roman prototypique. À l’époque de Prévost, le rythme imprévisible de la publication par livraisons et la possibilité permanente d’une suite étaient cause que ni auteurs ni lecteurs ne pouvaient identifier la conclusion définitive d’un roman. Cette incertitude mettait une tension entre les parties d’un roman et le tout imaginé par le lecteur, donnant ainsi lieu à ce que j’appelle une esthétique segmentaire qui contraste avec le roman-feuilleton du XIXe siècle et les romans plus récents d’une seule livraison. Je soutiens ces idées en étudiant les interactions entre la disposition et la narration dans des romans de Prévost qui s’accordent le moins avec les attentes formelles modernes : les pseudoworks ou œuvres intérieures (textes quasi-indépendants) et le chevauchement des bornes dispositives par les unités narratives dans les Mémoires d’un homme de qualité et les Voyages de Robert Lade, et l’interruption de publication et la suite non-autorisée dans Cleveland et les Mémoires d'un honnête homme. Ensuite, j’identifie des interactions similaires dans La Jeunesse du Commandeur et l’Histoire d’une Grecque moderne, deux des romans les plus formellement modernes de Prévost. Ainsi, je montre que l’instabilité des frontières n’entrave pas une composition sophistiquée, et je mobilise une nouvelle méthode d’analyse applicable aux fictions narratives d’autres périodes et dans d’autres médias.

  • Titre traduit

    Uncertain Boundaries : Dispositive Techniques in Prévost’s Novels


  • Résumé

    This thesis examines the relationship between part and whole in novels by Antoine François Prévost to question the modern assumption that prototypical novelistic narrative structure and dispositive structure (chapters, books, volumes, parts, installments, etc.) share the same points of articulation. In Prévost’s day, the combination of the unpredictable rhythm of publication in installments and the ever-present possibility of continuation made it difficult for authors and readers to identify a novel’s definitive conclusion. This uncertainty led to tension between a novel’s concrete parts and its imagined narrative whole, and that tension created what I have termed a segmentary esthetic that stands in contrast to both the more regularly serialized novels of the nineteenth century and to more recent single-installment novels. To support these hypotheses, I first investigate schemas of interaction between dispositive structure and narrative structure in Prévost’s novels that differ from modern formal expectations: pseudoworks (works-within-works) and narrative units that cross dispositive boundaries in the Mémoires d’un homme de qualité and the Voyages de Robert Lade, and interrupted publication and unauthorized continuation in Cleveland and Mémoires d’un honnête homme. I then identify similar interactions in two of Prévost’s more formally modern novels La Jeunesse du Commandeur and Histoire d’une Grecque moderne. This study shows that unstable boundaries can be compatible with compositional sophistication, and outlines a new method of analysis that can be applied to narrative fiction from other periods and in other media.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.