Henri Rollet : historien de l’Action catholique et chrétien engagé

par Jacques-Hubert Rollet

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon.

Soutenue le 18-02-2016

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre d'histoire du XIXe siècle (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Denis Pelletier.

Le jury était composé de Jean-Dominique Durand, Philippe Bordeyne.


  • Résumé

    Étudiant en histoire à La Sorbonne, Henri Rollet (1917-2003) découvre l’action sociale de l’Église, grâce à Mgr Chaptal, évêque auxiliaire de Paris. Sa responsabilité de « patron » dans l’industrie ne l’empêche pas, en 1948, de soutenir une thèse de doctorat qui retrace l’action sociale des catholiques en France (1871-1901). Dès l’année suivante, il est nommé président du Secrétariat Social de Paris. Plus tard il deviendra président national, puis international de l’action catholique des hommes, auditeur laïc au Concile Vatican II, et ensuite président de l’Institut Catholique de Paris. Pendant cette période, il écrit plusieurs ouvrages souvent historiques sur le rôle des catholiques sociaux, rédige beaucoup d’articles, donne de très nombreuses conférences. C’est essentiellement à partir des informations et commentaires donnés par la presse sur ses livres, articles, et conférences, que l’on peut découvrir le comportement, les opinions, et les prises de position de ce laïc engagé. Comment, au cours de cette deuxième partie du XX° siècle, a-t-il conçu et exercé sa mission de laïc engagé ? Comment a-t-il porté témoignage de sa foi, en France, mais également dans d’autres pays ? Comment a-t-il milité pour donner au laïc un rôle plus important au sein de l’Église ? Comme on le verra, un certain nombre de sujets énoncés il y a cinquante ans, sont encore d’actualité ! À partir des documents retrouvés, ce travail tente de répondre à ces questions, en montrant toute l’importance et l’actualité de la Doctrine Sociale de l’Église.

  • Titre traduit

    Henri Rollet : historian of the Catholic Action and committed catholic layman


  • Résumé

    While studying history at the Sorbonne, Henri Rollet (1917-2003) discovered the Church’s social teaching through Emmanuel Chaptal, an auxiliary bishop of Paris. Though he was an industry manager, he nevertheless submitted a doctoral thesis in 1948 on how Catholics had engaged with French society between 1871 and 1901. The following year, he was appointed President of the Secrétariat Social de Paris. Later he would become national President and then international President of Catholic Action for men, a lay auditor at Vatican II, and then president of the Institut Catholique de Paris. During this period he wrote several works on the role of socially engaged Catholics, mostly of a historical kind, as well as many articles; and he gave numerous conferences. It is essentially though press reports and commentaries on his books, articles and talks that one can discover who this committed lay person was: his attitudes, his opinions, the stands he took. How did this committed lay person conceive and carry out his mission in the second half of the 20th century? How did he bear witness to his faith, not only in France but also in other countries? How did he struggle to give the lay person a more significant role within the Church? As will be seen, a number of topics worked through fifty years ago are still all too relevant. Drawing on newly discovered documents, this study attempts to answer these questions, while bringing out the full importance and relevance of Catholic Social Teaching.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.