La dette publique : produit du dysfonctionnement de la démocratie ?

par Mohamed Mansour

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bertrand Lemennicier-Bucquet.

Le jury était composé de Alain Redslob, François Facchini, Bruno Jérôme.

Les rapporteurs étaient Jean-Dominique Lafay, Yvon Rocaboy.


  • Résumé

    Notre objectif dans ce travail de recherche est d'étudier l'évolution de la dette publique en fonction du système démocratique mis en œuvre à l'échelle nationale et régionale. D'une part, nous mettrons l'accent sur la relation qui existe entre la dette des collectivités locales et les résultats des élections locales. D'un côté, nous voulons étudier en profondeur le comportement stratégique d'une collectivité locale face à l'endettement, c'est à dire comment une collectivité locale maximise ses gains politiques en fonction de l'endettement. D'un autre côté, nous souhaitons étudier le comportement stratégique des électeurs qui cherchent à préserver leurs intérêts. D'autre part, nous nous intéresserons à étudier la relation entre la collectivité locale et l’État. Plus particulièrement, nous mettrons en lumière la relation qui existe entre la dette publique nationale et la dette publique des collectivités locales. Notre but est donc de mesurer l'impact des élections locales sur la dette de la collectivité et ainsi sur la dette publique nationale.

  • Titre traduit

    Public debt : product of the failure of democratie ?


  • Résumé

    The phenomenon of public debt in contemporary democracies is a topical subject that mobilizes economists, political scientists and historians. The particularity of this thesis is to examine the economic, political and historical aspects of public debt. It focuses on the relationship between public debt and democracy. According to J. Buchanan, democracy naturally leads to the accumulation of public debt. Inspired by this notion, the aim of this thesis is to explain the effects of the political and democratic system on public debt, specifically variations in public debt resulting from the system of governance and distribution of electoral preferences. To test these hypotheses, we developed empirical research and built a sample culled from about thirty countries consisting of macroeconomic and political data covering 1994 _ 2013.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.