Déploiement de la qualité de vie au travail chez les sous-traitants des grands-groupes

par Hajar Eddial

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Catherine Voynnet-Fourboul.

Le président du jury était Sébastien Point.

Le jury était composé de Franck Brillet, Carole Drucker-Godard.

Les rapporteurs étaient Odile Uzan, Jean-Michel Plane.


  • Résumé

    La qualité de vie au travail est une tendance RH, fréquemment abordée dans des situations incertaines pour faire face au changement. Elle peut être définie comme une multitude de connexions positives qui engendrent de meilleures relations professionnelles et interprofessionnelles. L’action sur le volet qualité de vie au travail permettrait une meilleure relation et coordination entre donneurs d’ordres et sous-traitants et engendrerait ainsi une meilleure performance. Comment les donneurs d’ordres parviennent à faire déployer la qualité de vie au travail chez leurs sous-traitants ? La réponse constitue le fil conducteur de l’exploration empirique. En effet, une étude de cas pilote auprès du groupe Orange permet de faire émerger les difficultés de ce déploiement. Cette thèse propose des solutions dont un modèle inductif basé sur un échange approfondi avec Orange et ses partenaires pour un déploiement facilité favorisant la participation des sous-traitants. Deux autres études de cas complémentaires permettent d’approfondir les attentes des sous-traitants et les objectifs des donneurs d’ordres. Les résultats démontrent qu’à travers la théorie de la coordination relationnelle les donneurs d’ordres pourraient, (au lieu de déployer la qualité de vie au travail), co-construire et associer les sous-traitants à la mise en œuvre des différentes démarches qui permettent l’instauration des relations positives au travail et que les deux partenaires devraient tendre vers le Knowledge Orientation Management.

  • Titre traduit

    Deployment of Quality of Work Life among Subcontractors of Large Groups


  • Abstract

    The quality of work life is an HR trend, frequently discussed in uncertain situations to deal with change. It can be defined as a multitude of positive connections that create better professional and interprofessional relationships. The action on quality of work life allows better relation between contractors and subcontractors which result in better performance. How donors of orders manage to deploy quality of work life among their subcontractors? The answer is the thread of the empirical exploration. Indeed, a pilot case study with the Orange group helps develop the difficulties of deployment. This thesis offers solutions including a theoretical model based on a through exchange with Orange and its partners which present a simplified implementation with the active participation of subcontractors.Two other complementary case studies help to deepen the expectations of subcontractors and objectives of contractors. The results show that through the theory of relational coordination, contractors could ( instead of deploying the quality of work life ), co- build and involve subcontractors in the implementation of the different approaches allowing the establishment of positive relationships at work and that both partners should aim to Orientation Knowledge Management.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 257-279

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2016-47
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.