Rivalités mimétiques et transformations militaires au Levant : une relecture du conflit israélo-arabe

par Chloé Berger

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Serge Sur.


  • Résumé

    Ce travail de thèse se présente comme une relecture du conflit israélo-arabe depuis ses origines (Palestine ottomane) à travers une analyse des transformations militaires mises en oeuvre par les acteurs, parties au conflit. Ces transformations sont motivées par des effets de rivalités mimétiques. Au fil des affrontements, chaque adversaire adapte son système de défense en fonction de celui de son ennemi et inversement. Ainsi, sur le temps long du conflit on peut repérer des formes de continuité entre les différents acteurs armés en dépit des différences idéologiques et des circonstances historico-politiques. Ces transformations, parce qu’elles visent le plus souvent à re-symétriser le différentiel de puissance avec l’adversaire, privilégient les stratégies alternatives ou dissymétriques. Elles impliquent des innovations qui touchent l’ensemble de la société, suggérant l’existence de mécanismes guerriers travaillant les sociétés dans la guerre et pour la guerre. De ces mécanismes découle le caractère hautement polémique des sociétés de la région et la survivance en leur sein de différentes formes de combattants irréguliers. A partir de ces formes on peut proposer une typologie des figures contemporaines du partisan, de l’Etat islamique aux groupes armés palestiniens et libanais, en passant par la question de la violence des colons religieux-nationalistes des Territoires occupés. Cette pluralité de figures de la guerre du partisan moderne fournit des clés pour analyser les évolutions des formes de violence dans la région (crises en chaîne, délitement des Etats-nations, soulèvements révolutionnaires, etc.).

  • Titre traduit

    Mimetic rivalries and military transformations in the Levant : a re-reading of the Arab-Israeli conflict


  • Résumé

    This thesis consists in a re-reading of the Arab-Israeli conflict since its origins (in the Ottoman Palestine) through an analysis of the military transformations conducted by actors involved in this conflict. These changes are driven by mimetic rivalries processes. Over the clashes, each opponent adapts its defense system according to his enemy’s one and vice versa. Thus, forms of continuity between the different armed groups are perceptible on the long-time conflict in spite of the ideological differences and historical-political circumstances. These Transformations favor alternative or di-symmetrical strategies, because they aim mostly to symmetrically re-balance the differential of power with the opponent. They involve innovations impacting the whole society, suggesting the existence of war mechanisms which affect societies for and through the war. The highly polemic nature of the region’s societies ensues from these mechanisms as well as the survival of different forms of irregular combatants within them. Based on these forms, it could be proposed a typology of the partisan’s contemporary figures, including the Islamic State, the Palestinian and Lebanese armed groups, as well as the issue of the religious-nationalist settlers’ violence in the Palestinian Occupied Territories. This plurality of the modern partisan warfare patterns provides tools for analyzing the evolutions of violence forms in the region (chain crisis, disintegration of nation states, revolutionary uprisings, etc.).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (873 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 766-777

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2015-104
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.