Contrôler les lieux, organiser l'espace : pouvoir et domination dans l'Auvergne du premier Moyen Age

par Adrien Bayard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Régine Le Jan.

Soutenue le 06-10-2016

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Histoire de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne , en partenariat avec Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (équipe de recherche) .

Le président du jury était François Bougard.

Le jury était composé de Régine Le Jan, Anne Nissen Jaubert, Isabelle Cartron-Kawe, Ian N. Wood.

Les rapporteurs étaient Luc Bourgeois.


  • Résumé

    L’analyse des lieux de pouvoir ou des sites élitaires permet une compréhension des différentes stratégies de construction et d’organisation des territoires par les pouvoirs médiévaux. Ces lieux étaient en effet les points nodaux d’où les élites produisaient des discours visant à justifier, exprimer et pérenniser leur pouvoir, tant matériel que symbolique. Le premier ou haut Moyen Âge constitue une période charnière pour l’étude de ces phénomènes. Il s’agit en effet d’un moment d’intense recomposition sociale, entraînant une concurrence accrue entre les élites, qui tentent àce moment précis de se définir comme groupe. Leurs caractéristiques communes invitent à une étude comparative des lieux de pouvoir présents en Auvergne (c’est-à-dire le ressort de la cité de Clermont), en lesresituant dans le contexte des changements politiques, économiques et sociaux en cours entre la fin du Ve et les premières décennies du Xe siècle. Une telle étude nécessite toutefois une approche interdisciplinaire mêlant l’archéologie, la géographie, l’anthropologie et s’appuyant sur un large éventail de sources, à la fois matérielles ettextuelles. Son objectif est de comprendre les interactions entre les groupes élitaires et les lieux de pouvoir, en fonction de la localisation, mais également des activités et des marqueurs de distinction présents sur ces sites. Elle vise ainsi à mettre en lumière les réseaux dans lesquels les lieux s’inscrivent, en prenant en compte les différents jeuxd’échelle.

  • Titre traduit

    Control places, organize space : power and domination in Auvergne during the Early Middle ages


  • Résumé

    Analysis of places of power or “elite sites” helps understand the various strategies of construction and organization of territories by medieval magnates. These places served as vantage points from which they could construct and communicate discourses aimed at justifying, expressing and perpetuating their power, both material and symbolic. The early medieval period is of great importance for these phenomena, because it witnessed intense social recombining, resulting in heightened competition between the elites, which were then trying to define themselves as a coherent group.Thanks to their common characteristics, we can compare places of power in Auvergne (province of the ancient city of Clermont), in the context of the political, economic and social changes of the 6th-10th centuries. To carry out this study, aninterdisciplinary approach is necessary, and it has to rest on a wide range of sources, both written and archaeological ones, and methodological tools, notably from archaeology, geography, anthropology. Its goal is to analyze interactions between elite groups and sites of power, as regards localisation, functions and wealth present on these sites. This study aims to highlight the spatial and social networks these places are part of, on various scales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.