Gilbert Colbert de Saint-Pouange et l'administration des armées de Louis XIV

par Jacky Rolin

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Hervé Drévillon.

Le président du jury était Jean-Pierre Bois.

Le jury était composé de Hervé Drévillon, Bertrand Fonck.

Les rapporteurs étaient Lucien Bély, Michèle Virol.


  • Résumé

    Gilbert Colbert de Saint-Pouange (1642-1706), Colbert par son père, et le Tellier par sa mère, succède en 1663 à son père comme premier commis du département de la Guerre. Il est surtout chargé de la logistique aux armées, mais il représente aussi son cousin Louvois et parfois le roi. Il leur rapporte systématiquement ce qu’il y voit et entend. Il tient cette fonction jusqu’en 1701. En même temps il devient secrétaire ordinaire de la chambre et du cabinet du roi. En 1701, Louis XIV le fait grand trésorier et commandeur des Ordres du roi. De 1670 à 1701, il entretient une correspondance quasi quotidienne avec Louvois, puis avec Barbezieux. De ces échanges épistolaires, il reste environ un milliers de lettres et notes diverses au Service Historique de la Défense. Leur étude donne un éclairage très intéressant sur les nombreuses procédures et pratiques du gouvernement de Louis XIV. L’examen porte d’abord sur la gestion des armées, avec la création d’une administration de la Guerre qui cherche à se rationaliser. Celle-ci va devenir le modèle de toutes les autres administrations du royaume. Dans ces courriers, la logistique apparaît comme une nécessité stratégique de premier ordre. Ces lettres permettent également de comprendre l’intérêt des frontières du Nord et de l’Est pour le roi, et d’observer l’émergence des idées de pré carré et de frontières naturelles, selon les critères de Vauban. Ces lettres montrent la prise en compte de l’administration, même celle de la Guerre, par des civils, issus de la petites noblesse récente. Enfin, les écrits de ces hommes qui travaillent avec le roi, font apparaître la naissance de la notion d’État.

  • Titre traduit

    Gilbert Colbert de Saint-Pouange and the administration of the armyes of Louis XIV


  • Résumé

    Gilbert Colbert de Saint-Pouange (1642-1706) who was a Colbert on his father’s and Le Tellier on his mother’s side, succeeded his father in 1663 as a head clerck of the War Department. He was essentially in charge of logistics to the army, but sometimes also represented his cousin Louvois and even the king. Up to 1701 he gave them a systematic account on everything he had noticed. At the same time he was appointed « secrétaire ordinaire » of the King’s Chamber and Cabinet. In 1701, Louis the XIV made him a « Grand Trésorier et Commandeur » in the King’s Orders. From 1670 to 1701, he had an almost daily mail exchange with Louvois, and later with Barbezieux. Aboiut 1000 mails and bills are preserved until now in the Historical Department of Defense. Their detailed studies give a very interesting information on the various rules and proceedings of Louis XIV’s government. The survey first concerns the proceedings of war management which involved the creation of défense administration tending to rationalise itself. It became the pattern of all other administrative services of the kingdom. This correspondence further reveals logistic as a primordial stratégic necessity. The mails allow to understand the king’s primordial interest in the Northern and Eastern borders and further to notice the upcoming idea of « pré carré » and « frontières naturelles » , according to Vauban’s theory, clearly appear into those mails. They also show in which way general administration and even war one could be in charge of recently enobled civilians. Finally, these mails exchanged between the king’s cooperators reveal the progressive birth of the notion of State (notion d’État).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.