"Io giuro". Storia della fedeltà politica dai Lumi a Napoleone

par Francesco Buscemi

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Serna et de Daniele Menozzi.

Le président du jury était Gilles Bertrand.

Le jury était composé de Pierre Serna, Daniele Menozzi, Anna Maria Rao.

Les rapporteurs étaient Alberto Mario Banti, Pierre-Yves Beaurepaire.

  • Titre traduit

    "Je jure". Histoire de la fidélité politique des Lumières à Napoléon


  • Résumé

    Le recours fréquent aux serments pendant la décennie révolutionnaire a déjà attiré l’attention de nombre d’historiens. Le serment civique a été surtout considéré en tant qu’acte significatif autour duquel semble s’être joué la légitimité révolutionnaire. Effectivement, du serment du roi et des députés de février 1790, à celui des prêtres adhérents à la Constitution civile du clergé, ou encore à celui que la troupe doit prêter après la fuite du roi, des formules constitutionnelles de 1791 et 1792 à celles de haine à la royauté de l’âge du Directoire, jusqu’aux variations apportées par Napoléon, le serment est un élément fondamental de la grammaire politique révolutionnaire. Mon projet de recherche se propose de considérer le serment dans une perspective plus vaste, en comparant la situation française aux expériences des Républiques Sœurs, en élargissant mon propos jusqu’à l’âge de la Restauration pour révéler l’importance du serment dans la culture politique contemporaine.

  • Titre traduit

    "I swear". History of loyalty from Enlightenment to Napoleonic era


  • Résumé

    This thesis aims to study the characteristics of political trust and loyalty during the eighteenth century and the French Revolution. These characteristics are essential to understand the revolutionary culture, as they involve one of the most divisive issues of that time : civic oath. My thesis is aimed to clarify how the experience of oaths shaped the relationship between citizens and power during the revolutionary decade (1789-1799) in France and in Italy, and how this relationship is empowered by narratives taken from religion, the culture of honor, and ideology. From a wider, transnational viewpoint, my primary goal was to provide a deeper look into this key topic of the historiography of French Revolution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.