Stratégies économiques et sociales des chasseurs marins de Patagonie : archéozoologie des sites anciens du détroit de Magellan et des mers intérieures (Chili)

par Manuel Julio San Roman

Thèse de doctorat en Archeologie, ethnologie, prehistoire

Sous la direction de Dominique Legoupil.

Soutenue le 07-12-2016

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Laboratoire Archéologie des Amériques (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Christine Lefèvre.

Le jury était composé de Dominique Legoupil, Florencia Borella, Nicolas Goepfert, Atilio Francisco Zangrando.

Les rapporteurs étaient Luis Alberto Borrero.


  • Résumé

    Le travail que nous allons maintenant présenter concerne l’étude archéozoologique des restes de mammifères récupérés sur les huit sites qui constituent cette tradition culturelle en Patagonie australe. Il aborde l’étude des stratégies de subsistance à travers les principales caractéristiques des spectres taxonomiques observés dans les sites, et leurs variations en fonction de la distribution géographique de ces derniers. Les buts de cette recherche visent à établir qu’elles furent les ressources cynégétiques exploitées, et leur ordre d’importance dans le fonctionnement de ces groupes. L’étude archéozoologique a permis d’évaluer également leur mobilité grâce à l’analyse de la sélection des proies et l’étude des stratégies de chasse induites. Dans le cas des restes d’otaridés, on a calculé des indices d’utilité économique pour les espèces les plus importantes de la région (Arctocephalus australis et Otaria flavescens). Cette démarche nous a permis d’explorer les variations des profils d’abondance anatomique dans les assemblages archéologiques, en liaison avec les stratégies de transport et/ou de consommation différentielle des otaridés. On a ainsi pu évaluer les stratégies des chasseurs-cueilleurs anciens et leur hiérarchisation dans différentes zones. Un autre objectif de ce travail a consisté à effectuer une comparaison des résultats obtenus pour les sites anciens du détroit de Magellan et de la mer d’Otway avec ceux des gisements qui présentent des chronologies et des éléments culturels similaires à l’extrémité sud de l’archipel fuégien, dans le canal Beagle.

  • Titre traduit

    Economis and social strategies of marine hunters from Patagonia : archeozoology of early sites of the Magellan strait and interior seas (Chili)


  • Résumé

    The present work concerns the zooarchaeological study of mammalian remains found in the oldest sites of marine hunter groups using navigation at the Strait of Magellan and interior seas, Southernmost Patagonia, Chile. The materials have been attributed to a common tradition: Englefield Culture, developing between 7500 and 6200 Cal years BP. Through the study of subsistence strategies, our research deals with a main characterization of the taxonomie spectrum observed in the sites, and their variation as a function of geographic differences. The objectives of this investigation are to set up which were the cynegetic resources exploited and their ranking within the social group functioning. Also, this zooarchaeological study bas allowed the evaluation of their mobility, acknowledged by the analysis of prey selection and implications based on hunting strategies. For the case of otary remains, indexes of economic utility for the main species of the region have been estimated. This approach bas allowed exploring the variation within the anatomie abundance profiles of each archaeological assemblage, and its relation to transport strategies and/or differential consumption of otariids. Moreover, ancient hunter­gatherer strategies and their hierarchy within different geographic zones have been assessed. An additional objective of this research bas consisted in comparing the results obtained for the early sites of the Strait of Magellan and Otway Sea with sites from the extreme southern end of the Fueguian archipelago (Beagle Channel), with similar chronologies and cultural elements.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.