Palethnologie acheuléenne : de la technologie bifaciale à l'organisation de la subsistance collective : étude du site de Boxgrove - Eartham Pit (West Sussex, Angleterre) et de deux sites du cours moyen de la Seine

par Mathieu Leroyer

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Nicole Pigeot.

Soutenue le 16-11-2016

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Sylvain Soriano.

Le jury était composé de Nicole Pigeot, Pierre Bodu, Roberts Mark, Dominique Cliquet.

Les rapporteurs étaient Anne Delagnes, Wil Roebroeks.


  • Résumé

    Cette thèse étudie les chaînes opératoires bifaciales de l’Acheuléen (600 à 280 Ka BP). Axée sur le site de Boxgrove (Angleterre), elle sous-tend une meilleure compréhension des enjeux cognitifs et comportementaux de cette technique. Elle mobilise, à cette fin, un programme d’analyse « palethnologique », guidant l’étude des faits techniques jusqu’aux inférences sociales. Le mémoire se décline en trois parties : 1) L’analyse historiographique confronte en détail les données (archéologiques, environnementales etc.) disponibles et les interprétations associées. Tout en détaillant la richesse des approches mobilisées, elle plaide pour un dépassement raisonnable et raisonné des vues purement utilitaires ou symboliques. Les enjeux et difficultés de l’approche palethnologique au Paléolithique ancien, les solutions envisagées et la méthodologie sont posés. 2) La deuxième partie offre une application sur les nombreuses occupations de Boxgrove. L’analyse des chaînes opératoires identifie une norme technoculturelle exigeante. Son incidence sur la fonctionnalité de l’outil et sur l’expression de savoir-faire individuels est mesurée. L’opportunité de confronter des tailleurs de compétences inégales à travers différents contextes d’activité (abattage, regroupement), croisée à d’autres évidences (faune, géomorphologie), déterminent l’interprétation du site. Une interprétation socio-économique cohérente du biface est dès lors proposée. 3) La confrontation des résultats à d’autres sites (Saint-Pierre-lès-Elbeuf, Saint-Illier-la-Ville), en pondérant la rigidité des pratiques vues à Boxgrove, dans l’espace et surtout le temps, amène à considérer la logique de disparition d’une tradition

  • Titre traduit

    Acheulean palethonology : from bifacial technology to collective subsitence organisation : study of Boxgrove site - Eartham Pit - (West Sussex, England) and of two sites from Seine Middle Valley


  • Résumé

    This thesis offers a chaînes opératoires study of acheulean handaxes (600 to 280 Ky BP). Based on Boxgrove site (England), it tries to establish a better understanding of cognitive and behavioural processes induced by this technic. For this purpose, it follows a “palethnological” methodological and interpretative program helping to enhance the studies of technical facts up to social inferences. The thesis is divided into three parts :1) The bibliographical analysis confront available datas (archeological, environmental, etc) with the current interpretations. While attesting the richness of previous studies, it calls for a reasonable and well-argumented transgression of both strictly utilitarian or symbolical interpretations. The challenges underpinning an application of the “palethnological approach” to the Lower palaeolithic, the possible solutions and a methodology are precised. 2) The second part offers an application based on numerous occupations at Boxgrove site. Chaine opératoire study reveals an exigent technocultural norm. Its implications on tool use and individuals skill variations are detailed. The opportunity to confront knappers of different skill levels between different behavioural context (kill-site, aggregation context), combined with other evidences (faunal remains, geomorphology), provides an angle to site’s interpretation. Conversely, a socio-economical interpretation of handaxes is proposed. 3) Comparing these results to other sites (Saint-Pierre-lès-Elbeuf, Saint-Illiers-la-Ville), allows to balance the behavioural rigidity seen at Boxgrove, through space and more crucially through time, and to consider the logic of a tradition ending

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.