The architecture of the international monetary and financial system : new perspectives

par Livia Chitu

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Agnès Bénassy-Quéré.

Soutenue le 23-09-2016

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Pierre-Cyrille Hautcoeur.

Le jury était composé de Agnès Bénassy-Quéré, Matthieu Bussière.

Les rapporteurs étaient Hélène Rey, Ugo Panizza.

  • Titre traduit

    L'architecture du système monétaire et financier international : nouvelles perspectives


  • Résumé

    Cette thèse vise à présenter des éléments nouveaux sur quelques questions clés relatives à l’architecture du système monétaire et financier international permettant d’éclairer les enjeux de son évolution possible au cours des années à venir. Les deux premiers chapitres présentent des éléments empiriques en faveur du « regard nouveau » sur la concurrence entre monnaies internationales. Ils étudient deux dimensions de l’utilisation internationale d’une monnaie, à savoir son rôle comme instrument de financement dans les marchés obligataires internationaux et celui de moyen de paiement des transactions internationales pour un bien homogène comme le pétrole. Le troisième chapitre met en lumière une source d’inertie dans le choix des monnaies internationales autre que les externalités et rendements croissants liées aux effets de réseau qui a attiré jusqu’à présent moins d’attention, à savoir les coûts fixes et les effets d’apprentissage endogènes. Le dernier chapitre identifie le risque d’aléa moral comme canal permettant à l’accumulation de réserves d’avoir des effets inflationnistes.


  • Résumé

    This dissertation presents new evidence on selected issues relating to the architecture of the international monetary and financial system, which might help shed some light on its potential evolution in the period ahead. The first two chapters of the dissertation provide new evidence in support of the “new view”. They study two different dimensions of international currency use, namely the role of currencies as financing units in the global bond market and their role as means of payment in international transactions in homogenous goods, specifically in the global oil market. The third chapter sheds light on a source of persistence in international currency use besides network externalities and increasing returns which had attracted less attention hitherto, namely sunk costs and endogenous learning effects. The last chapter identifies moral hazard as a channel through which reserve accumulation can have inflationary effects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.