Essays on international trade and foreign policy

par Julian Hinz

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Matthieu Crozet.

Soutenue le 06-09-2016

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Ariell Reshef.

Le jury était composé de Matthieu Crozet, Gabriel Felbermayr, Lionel Fontagné.

Les rapporteurs étaient Keith Head, Vincent Vicard.

  • Titre traduit

    Essais en commerce international et politique étrangère


  • Résumé

    Le sujet de cette thèse porte sur l’analyse des liens entre la politique étrangère et le commerce international, hormis un chapitre qui est de nature plus méthodologique. Dans le chapitre 1, j’étudie dans quelle mesure les intérêts géopolitiques sont une motivation essentielle pour la formation d’accords d’intégration économique. Les grands pays négocient et signent systématiquement des accords avec des pays plus petits qui offrent plus d’avantages en termes politiques qu’en termes économiques. Le chapitre 2 propose une analyse empirique sur les effets des sanctions sur les pays sanctionnant, et plus particulièrement sur leurs exportations. Dans ce travail en collaboration avec Matthieu Crozet, nous examinons l’impact global du régime de sanctions contre la Fédération de Russie sur les flux d’exportation des pays occidentaux, et l’impact micro sur les entreprises exportatrices françaises. Le chapitre 3 centre son analyse sur l’étude du mécanisme par lequel les relations politiques entre pays influent leurs flux commerciaux. Conjointement avec Elsa Leromain, nous montrons comment les pays adaptent leur mode d’approvisionnement au climat politique avec leur partenaire commercial. Enfin, dans le chapitre 4, j’explore une question méthodologique en établissant la façon dont les coûts commerciaux devraient être agrégés des niveaux inférieurs d’agrégation géographique au plus élevés en prenant l’exemple de la définition des distances moyennes entre pays en utilisant l’imagerie satellite sur l’émission de lumière nocturne pour mesurer l’activité économique locale.


  • Résumé

    The subject of this doctoral thesis revolves around the analysis of the links between foreign policy and international trade, along with one chapter that is of more methodological nature. In chapter1 I show how geopolitical interests are a key motivation for economic integration agreements. Big countries systematically negotiate and sign these agreements with smaller countries that offer political benefits at the expense of economic ones. Chapter 2 provides an empirical analysis into the effect of sanctions on sanctioning countries—their exports in particular. In this joint work with Matthieu Crozet, we study the macro-impact of the sanctions regime against the Russian Federation on export flows from Western countries and the micro-impact on French exporting firms. Chapter 3 takes a closer look at the mechanism through which political relations between countries impact their trade flows. A collaboration with Elsa Leromain, we show how countries adjust their input sourcing pattern to the political climate with the respective trading partner. Finally, in chapter 4 I explore the methodological issue of how trade costs should be aggregated from lower levels of geographic aggregation to higher ones and I compute theory-consistent country to country distances using nighttime satellite imagery for information on the location of economic activity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.