Optimal transition to clean technologies

par Baris Nevzat Vardar

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Antoine d' Autume et de Thierry Brechet.

Soutenue le 30-06-2016

à Paris 1 en cotutelle avec École des sciences politiques et sociales (Louvain, Belgique) , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) et de Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Katheline Schubert.

Le jury était composé de Antoine d' Autume, Thierry Brechet.

Les rapporteurs étaient Gilles Lafforgue, Cees Withagen.

  • Titre traduit

    Transition optimale vers des technologies propres


  • Résumé

    Cette thèse étudie les mécanismes économiques concernant la transition vers des technologies propres et examine les approches politiques pour atteindre le sentier de transition socialement optimale. Elle examine les politiques économiques visant à faire face au changement climatique, telles que l'adaptation et la taxation des ressources non-renouvelables. En outre, elle examine les politiques économiques visant à accroître l'utilisation de technologies efficaces et identifie les cas pour lesquels la politique atteint ses objectifs ou non. Elle analyse également l'impact des inégalités de richesse sur le soutien politique aux taxes environnementales. Le premier chapitre étudie la transition énergétique en utilisant un modèle de croissance optimale dans lequel les ressources non-renouvelables et renouvelables sont des substituts imparfaits. Le deuxième chapitre étudie le rôle de la politique d'adaptation sur la transition vers une économie propre. Il intègre la politique d'adaptation dans le problème de l'extraction optimale des ressources non-renouvelables avec des externalités de pollution, en mettant l'accent sur la politique d'adaptation en étant une variable de stock. Le troisième chapitre se concentre sur le problème de l'adoption des nouvelles technologies dans un cadre micro-économique. Il regarde le comportement des entreprises qui font face à une décision d'investir : soit dans une capacité de production bon marché mais inefficace, soit dans une capacité plus chère mais efficace, lorsqu'on prend en compte la présence d'une contrainte financière. Le quatrième et dernier chapitre examine les effets distributifs d'une taxe sur la pollution en considérant une société dans laquelle la richesse est répartie de manière hétérogène entre les ménages.


  • Résumé

    This dissertation investigates the economic mechanisms underlying the transition to clean technologies and examines policy approaches to achieve the socially optimal path. It studies various policy measures aiming to deal with climate change, such as adaptation and taxation of non-renewable resources. Furthermore, it examines the policy instruments that target increasing the use of efficient technologies and identifies cases in which the policy reaches its objectives or not. It also analyzes the role of heterogeneity in society on agents' willingness to support a pollution tax. The first chapter studies the energy transition by using an optimal growth model in which non-renewable and renewable natural resources are imperfect substitutes in providing energy services necessary for production. The second chapter studies the role of adaptation policy on the transition to a low­ carbon economy. lt incorporates adaptation policy into the problem of optimal non-renewable resource extraction with pollution externalities, by focusing on the capital nature of adaptation measures. The third chapter focuses on the problem of adopting new technologies in a micro-economic framework. lt studies the behavior of firms when they face a decision to invest either in a cheap but inefficient production capacity or in an expensive but efficient one, by taking into account the presence of a financial constraint. The fourth and last chapter investigates the distributional impacts of a pollution tax by considering a society in which wealth is distributed heterogeneously among households.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.