Cartographie structurale et lithologique du substratum du Bassin parisien et sa place dans la chaîne varisque de l’Europe de l’Ouest : approches combinées géophysiques, pétrophysiques, géochronologiques et modélisations 2D

par Julien Baptiste

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Michel Faure.

Le président du jury était Karel Schulmann.

Le jury était composé de Michel Faure, Karel Schulmann, Denis Gapais, Guillaume Martelet, Jean-Bernard Edel, Laurent Beccaletto.

Les rapporteurs étaient Karel Schulmann, Denis Gapais.


  • Résumé

    Nous avons mené cet exercice au travers d’une étude pluridisciplinaire combinant des couvertures géophysiques (gravimétrie et aéromagnétisme) réactualisées ou nouvelles, des informations géologiques acquises sur le terrain ou sur carottes de forages pétroliers et un catalogage de propriétés pétrophysiques des roches. Sur une large moitié sud du Bassin parisien, du Massif armoricain aux Vosges, nous avons : i) réalisé un schéma structural du substratum du Bassin parisien, ii) proposé une carte géologique détaillée, sous couverture, iii) réactualisé la carte de zonation de la chaîne varisque en France, intégrant de nouvelles datations sur carottes de forages ayant atteint le substratum. D’après ces résultats, la suture éo-varisque se poursuit d’ouest en est, de la partie sud-armoricaine jusqu’au nord des Vosges, le domaine nord-armoricain se prolonge jusqu’à la faille de Bray et la zone saxothuringienne est continue d’est (Vosges) en ouest (Manche). Egalement, à l’aide de modélisations conjointes de gravimétrie et magnétisme, intégrant l’information recueillie dans le forage de Couy, la nature du substratum environnant désormais mieux connu, ainsi que les contraintes pétrophysiques nouvelles, nous proposons que la source de l’AMBP soit un corps plutonique intermédiaire à acide. Pour finir, en compilant la bibliographie et nos résultats, nous proposons que ce corps se soit mis en place entre le Viséen inférieur et le Viséen supérieur, dans une ouverture NNE-SSW selon un raccourcissement maximal NNW-SSE.

  • Titre traduit

    Structural and lithological mapping of the Paris Basin substratum and geodynamical implications of the West European Variscan belt


  • Résumé

    Mapping the cadomian/variscan basement buried beneath the Paris basin is a key objective to improve the geological knowledge of the Variscan belt in West Europe. We address this objective using a combination of new and updated potential field data (aeromagnetic and gravity), as well as information provided by field studies and drill cores, and a library of petrophysical characteristics measured on field samples. On a large southern half of the Paris basin, from the Armorican Massif to the Vosges: i) we made a new interpretative structural sketch map under the sedimentary cover, ii) we proposed a detailed geological map of the Paris basin substratum, iii) we updated the tectonic sketch of the Variscan belt in France, supported by new geochronological determinations on deep drill cores. Altogether, these results show that the eo-Variscan suture is extended from the southern part of the Armorican Massif to the northern Vosges. Eastwards, the North-Armorican domain reaches the Bray fault; and the Saxothuringian zone is extended from the Vosges to the English Channel. In addition, based on combined aeromagnetic and gravity 2D modelling constrained by Couy deep borehole data, the PBMA source is interpreted as a deep intermediate-alkaline plutonic body. Finally, compiling bibliographic information together with our new results, we hypothesize that this magmatic body could have been emplaced in the early to late Visean period, during a NNE-SSW opening under a NNW-SSE shortening.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.