Sur le problème de coefficient et la multifractalité de whole-plane SLE

par Thanh Binh Le

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Michel Zinsmeister.

Le président du jury était Bertrand Duplantier.

Le jury était composé de Michel Zinsmeister, Bertrand Duplantier, Fredrik Viklund, Steffen Rohde, Athanasios Batakis, Xiong Jin, Julien Barral, Matthieu Astorg.

Les rapporteurs étaient Fredrik Viklund, Steffen Rohde.


  • Résumé

    Le point de départ de cette thèse est la conjecture de Bieberbach : sa démonstration par De Branges utilise deux ingrédients, à savoir la théorie de Loewner des domaines plans croissants et une inégalité de Milin qui concerne les coefficients logarithmiques. Nous commençons par étudier les coefficients logarithmiques du whole-plane SLE en utilisant une méthode combinatoire, assistée par ordinateur. Nous retrouvons les résultats en utilisant une équation aux dérivées partielles analogue à celle obtenue par Beliaev et Smirnov. Nous généralisons ces résultats en définissant le spectre généralisé du whole-plane SLE, que nous calculons par la même méthode, à savoir en dérivant, par le calcul d’Itô, une EDP parabolique satisfaite par les quantités que nous moyennons. Cette famille à deux paramètres d’EDP admet une riche structure algébrique que nous étudions en détail. La dernière partie de la thèse concerne l’opérateur de Grunsky et ses généralisations. Plus expérimentale, nous y mettons à jour, grâce à un logiciel de calcul formel, une structure assez complexe dont nous avons commencé l’exploration.

  • Titre traduit

    On the coefficient problem and multifractality of whole-plane SLE


  • Résumé

    The starting point of this thesis is Bieberbach’s conjecture: its proof, given by De Branges, uses two ingredients, namely Loewner’s theory of increasing plane domains and an inequality from Milin about the logarithmic coefficients. We start with a study of the logarithmic coefficients of the whole-plane SLE by using a combinatorial method, assisted by computer. We find the results by using a partial differential equation similar to that obtained by Beliaev and Smirnov. We generalize these results by defining the generalized spectrum of the whole-plane SLE, that we calculate by the same method, namely by deriving, thanks to Itô calculus, a parabolic PDE satisfied by the quantities of which we take the average. This two-parameter family of PDEs admits a rich algebraic structure that we study in detail. The last part of this thesis is about the Grunsky operator and its generalizations. In this part that is more experimental we update, thanks to a computer algebra system, a rather complex structure of which we began the exploration.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.