Quantify, Explain and Reduce Antimicrobial Usage in Pig Production in Europe

par Lucie Collineau

Thèse de doctorat en Epidemiologie, santé publique vétérinaire

Sous la direction de Catherine Belloc et de Katharina Stärk.

Le jury était composé de Katharina Stärk.

  • Titre traduit

    Quantifier, Comprendre et Réduire l’Utilisation des Antibiotiques en Elevage Porcin en Europe


  • Résumé

    La résistance aux antibiotiques est une menace sérieuse pour la santé publique en Europe, entrainant une augmentation des coûts de la santé, des échecs thérapeutiques, et de la mortalité (ECDC, 2011). Le développement de l'antibiorésistance est principalement lié à la consommation d'antibiotiques chez l'Homme et les animaux. Depuis le début des années 2000, les pays européens ont limité cette consommation et en 2006, l'UE a interdit l'utilisation d'antibiotiques comme promoteurs de croissance. Ceci a favorisé le développement de diverses alternatives à l'utilisation d'antibiotiques. L'objectif principal de ce projet de thèse est d'évaluer l'utilisation d'alternatives spécifiques et non spécifiques à l'utilisation d'antibiotiques dans les élevages de porcs européens. L'étude sera organisée en trois parties: i) une évaluation technique, visant à quantifier le lien entre l'utilisation d'antibiotiques et les performances techniques des élevages, ii) une évaluation économique, basée sur une analyse coût-efficacité et coûts-bénéfices des stratégies alternatives aux antibiotiques et iii) une évaluation psychosociologique, décrivant les attitudes et les comportements des éleveurs, vétérinaires et scientifiques vis-à-vis de l'utilisation d'antibiotiques en élevage porcin. Ce projet impliquera à la fois la réalisation de visites d'élevages français, l'utilisation d'outils statistiques variés et de méthodes de recherche qualitative et d'évaluation des risques. Ainsi, ce projet fournira les bases d'une compréhension globale des facteurs techniques, économiques et psychosociologiques qui orientent les décisions des éleveurs et des vétérinaires au sujet de la santé et de la production porcine et qui, par conséquent, définissent les possibles interventions sur l'utilisation d'antibiotiques. Cette étude fait partie du projet de recherche du Consortium MINAPIG financé par le programme Emida Era-Net. Un financement supplémentaire est fourni par l'Office vétérinaire fédéral suisse.


  • Résumé

    Antimicrobial resistance is a serious threat to public health in Europe, leading to mounting healthcare costs, treatment failure, and deaths (ECDC, 2011). The development of antimicrobial resistance is mainly due to antimicrobial consumption in humans and animals. From early 2000s, European countries have implemented restriction measures and in 2006, EU banned the use of antibiotics as growth promoters in animal feed. This has promoted the development of various alternatives to antimicrobial. The main objective of this PhD project is to assess and evaluate specific and unspecific alternatives to antimicrobials in the European pig industry. The study will be organised in three main parts: i) a technical assessment, quantifying the link between antimicrobial use and technical performances of the pig farms, ii) an economic evaluation, conducting cost-effectiveness and cost-benefit analyses of alternative strategies in comparison with antimicrobial usage, and iii) a psycho-sociological evaluation, describing farmers, veterinarians and pig experts attitudes, beliefs and behaviours regarding the use of antimicrobials in pig farming. The project will involve field work in France, statistical analysis using a range of methods, qualitative research methods, conceptual work and the use of risk assessment methods. We expect this PhD project to provide the foundation for an integrated understanding of technical, economical and psychological factors driving decisions of farmers and veterinarians about pig health and production and the consequential interventions, particularly the use of antimicrobials. This study is part of the MINAPIG Consortium Research project funded by the Era-Net programme Emida. Additional funding is available through the Federal Veterinary Office of Switzerland.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : ONIRIS. Ecole Nationale Vétérinaire Agroalimentaire et de l'Alimentation. Centre de documentation site Chantrerie.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.