Modélisation de la propagation et de la persistance des virus influenza enzootiques

par Charlie Cador

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Nicolas Rose.

Le président du jury était Lucile Montagne.

Le jury était composé de Lucile Montagne.


  • Résumé

    La grippe chez le porc est due aux virus Influenza de type A dont plusieurs sous types sont devenus enzootiques dans cette population. Ces virus sont à l’origine d’épisodes grippaux répétés sur chaque bande successive et à âge fixe mais les déterminismes de leur persistance au sein de la population de l’élevage restaient mal connus. Un modèle stochastique de métapopulation représentant la co-circulation de deux sous-types de virus influenza de type A en élevage de type naisseur-engraisseur, alimenté par des données produites en conditions expérimentales, a permis d’identifier l’immunité maternelle, la transmission par voie aéroportée et la structuration de l’élevage (grande taille, conduite en bandes en flux tendu) comme facteurs déterminant la persistance des virus Influenza en élevage. Les mesures de maitrise évaluées à l’aide de ce modèle soulignent les limites des moyens actuels (vaccination notamment) et identifient l’export de bandes de porcelets au sevrage comme mesure permettant de rompre la répétition quasi-mécanique du processus infectieux. Des évènements de co-infections entre les deux sous-types viraux ont également été mis en évidence avec ce modèle, soulignant l’intérêt de poursuivre les investigations pour prendre en compte la génération de virus réassortants à partir de ces évènements et leur potentielle propagation puis maintien sur l’élevage, le porc étant considéré comme le vecteur de mélange des virus Influenza

  • Titre traduit

    Modelling the spread and persistence of endemic swine influenza A viruses in farrow-to-finish pig herds


  • Résumé

    Swine Influenza A Viruses (swIAVs) are known to persist in an endemic form in farrow-to-finish pig herds, leading to recurrent swine flu outbreaks in successive batches at a similar age. However, determinants for propagation and maintenance at the herd level were unknown. A stochastic metapopulation model, fed with experimental data, has been developed to represent the co-circulation of two distinct swIAVs subtypes within a typical farrow-to-finish pig herd in order (i) to understand the conditions for persistence and (ii) to evaluate the risk of reassortant viruses generation as well as the efficacy of control strategies. The passive immunity conferred to new-born piglets, the transmission by airborne route and the herd structure (herd size, intensive bath rearing systems) were found as determinants of swIAVs persistence. The currently used control strategies such as vaccination could hardly achieve swIAVs fade-out within the farrow-to-finish pig herds while the export of piglets batches at weaning evidenced the best ability to block the permanent transfer of infectious process from batch to batch. Co-infection events have been also evidenced highlighting the interest to account for reassortant viruses generation from these events and their further spread and persistence at the herd level from a veterinary and public health point of view, pigs being considered as a mixing vessel for influenza viruses


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.