Il Gravettiano dell’Italia tirrenica nel contesto mediterraneo : definizione delle strategie di insediamento e mobilità attraverso lo studio delle materie prime e delle industrie litiche

par Fabio Santaniello

Thèse de doctorat en Histoire et archéologie des mondes anciens et médievaux

Sous la direction de Didier Binder et de Stefano Grimaldi.

Soutenue le 10-06-2016

à Nice en cotutelle avec l'Università degli studi (Trente, Italie) , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice ; ...-2016) , en partenariat avec Cultures et Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge (laboratoire) et de Culture et Environnements, Préhistoire, Antiquité, Moyen-Age (laboratoire) .

Le président du jury était Annamaria Ronchitelli.

Le jury était composé de Didier Binder, Stefano Grimaldi, Annamaria Ronchitelli, François Bon.


  • Résumé

    Le Gravettien est le deuxième ensemble chrono-culturelle du Paléolithique supérieur après l’Aurignacien. La diffusion du Gravettien en Europe s’est produite rapidement, entre 30.000 et 20.000 ans BP. Pendant cette période, l’instabilité climatique due à l’approche du LGM a engendré la formation d’environnements différents. En particulier, la péninsule italienne était divisée en deux régions par la chaîne des Apennins: la côte adriatique, froide et aride à Est et la côte tyrrhénienne plus tempérée, à Ouest. Cette dernière fait l’objet de la présente étude. Dans le but de comprendre les stratégies de mobilité adoptées par les groupes gravettiens et leur développement, plusieurs assemblages lithiques ont été analysés. Notamment, la séquence gravettienne du Riparo Mochi (Balzi Rossi, Ligurie – Italie), qui livre une des plus importantes stratigraphies du Paléolithique supérieur italien, a été entièrement étudiée. À l’intérieur du complexe archéologique des Balzi Rossi, une comparaison directe a été faite avec la collection gravettienne de la Grotte des Enfants. Plusieurs collections mineures provenant de sites provençaux ont été examinées, en permettant d’effectuer une comparaison avec les données des Balzi Rossi. Enfin, l’analyse du site de Bilancino situé en Toscane (Italie) a rendu possible de contextualiser le Gravettien entre l’arc liguro-provençal et l’Italie. La relation entre les aspects techno-typologiques et la provenance des matières premières fournit des avancées importantes dans notre compréhension du comportement des chasseur-cueilleurs qui ont habités ces sites et permet de discuter la chronologie et la mobilité territoriale du Gravettien tyrrhénien.

  • Titre traduit

    The Gravettian of Tyrrhenian Italy in the Mediterranean context : definition of settlement and mobility strategies through the study of raw materials and lithic industries


  • Résumé

    The Gravettian is the second chrono-cultural complex of the Upper Paleolithic after the Aurignacian. The Gravettian diffusion, throughout Europe, took place in a short span of time between 30.000 and 20.000 years BP. During this period, the climate instability due to the LGM approach created different environments. Particularly, Italy was split in two regions separated by the Apennine mountains: the cold and arid Adriatic coast on the first hand and the more temperate Tyrrhenian coast on the other hand. The latter region is the main object of this research. With the aim to understand the development and the mobility strategies used by the Gravettian groups in this area, several lithic assemblages have been analyzed. Specifically, the Gravettian sequence of Riparo Mochi (Balzi Rossi, Liguria - Italy), providing one of the most important stratigraphy of the Italian Upper Paleolithic, has been entirely studied. Inside the Balzi Rossi archaeological complex a direct comparison has been provided by the Gravettian collection of Grotta dei Faniculli. Moreover, some other smaller collections coming from the Provence area have been studied, allowing a comparison with the Balzi Rossi area. Finally, the site of Bilancino located in Tuscany let to contextualize the Gravettian between the liguro-provençal arc and Italy. The relation between techno-typological aspects and the raw materials provenance gives important advances in our comprehension of the behavior of the hunter-gatherer groups who inhabited the sites, discussing the timing and territorial mobility of the Tyrrhenian Gravettian.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 10-06-2021

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.