Analyse des dynamiques spatio-temporelles des systèmes de peuplement dans un contexte d'incertitude : Application à l'archéologie spatiale

par Johanna Fusco

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Christine Voiron-Canicio et de Frank Braemer.

Soutenue le 30-03-2016

à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice ; ...-2016) , en partenariat avec ESPACE Étude des structures, des processus d'adaptation et des changements de l'espace. UMR 7300 (Nice ; 2012-) (laboratoire) , Cultures et Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge (laboratoire) , Espace : étude des structures, des processus d'adaptation et des changements de l'espace (laboratoire) et de Culture et Environnements, Préhistoire, Antiquité, Moyen-Age (laboratoire) .

Le président du jury était Léna Sanders.

Le jury était composé de Christine Voiron-Canicio, Frank Braemer, Léna Sanders, Arnaud Banos, Bernard Geyer, Philip Graham.

Les rapporteurs étaient Arnaud Banos, Bernard Geyer.


  • Résumé

    L’incertitude inhérente à notre appréhension des systèmes de peuplement passés, engendrée par les modes de collecte ou d’enregistrement des données, mais aussi par nos modes de catégorisation et de réflexion spatio-temporelles sur cette information, conditionnent fortement les hypothèses et les résultats qui en découlent. Cette thèse, menée dans le cadre du projet PaléoSyr/PaléoLib, présente une chaîne de raisonnement méthodologique exploratoire destinée à révéler et formaliser par des méthodes d’analyse spatiale divers niveaux de connaissance et d’incertitude inhérents aux bases de données archéologiques, tout en proposant des alternatives destinées à s’écarter du conditionnement imposé par les catégories spatio-temporelles rigides telles que les périodes ou les limites de zones de prospection. Celle-ci est structurée en deux axes majeurs : le premier a pour objectif de clarifier et de synthétiser les niveaux d’information inhérents à une vaste base de données couvrant la Syrie occidentale et le Liban de -9600 av. J.-C. à nos jours, en adaptant des méthodes d’aide à la décision et d’analyse spatio-morphologique, et par des procédés de géovisualisation dans une optique exploratoire. Le second axe explore et évalue localement les impacts des divers niveaux spatio-temporels que révèlent les données par des méthodes d’analyse géostatistique et de statistique spatiale, et des niveaux d’incertitude sur notre perception du changement spatio-temporel, sur un espace situé au Nord-Ouest de la Syrie. Divers modèles des « passés possibles » du peuplement élaborés à l’aide de la logique floue seront proposés, en fonction des divers niveaux spatio-temporels et d’incertitude envisagés.

  • Titre traduit

    Analysis of spatio-temporal dynamics of settlement systems in an uncertain context : An application to spatial archaeology


  • Résumé

    The uncertainty inherent to our comprehension of past settlement systems, generated by our ways of collecting or recording data but also by our spatio-temporal categorisation and reflexion on this information, greatly condition hypotheses and results. This thesis was carried out in the framework of PaleoSyr/PaleoLib project, and develops a methodological and exploratory reasoning chain whose aim is to reveal and formalise with spatial analysis several levels of knowledge and uncertainty which are inherent to archaeological databases. It proposes alternatives to try and avoid the conditioning imposed by rigid spatio-temporal categories such as periods or survey zones. It is organised in two major axes : the first one intends to clarify and synthetize several levels of information which are inherent to a big database covering Occidental Syria and Lebanon from -9600 B.C to the present, by adapting decision making and spatio-morphological methods, and through geovisualisation processes in an exploratory dimension. The second axis explores and evaluates locally the impacts of the various spatio-temporal and uncertainty levels revealed by data with geostatistics and spatial statistics on our perception of spatio-temporal change, on a test zone situated at the North-West of Syria. Several models of the “possible pasts” of settlement with the help of fuzzy logic are then proposed, depending on the various spatio-temporal and uncertainty levels taken into account.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.