La gouvernance locale de l'eau d'irrigation : entre logiques et stratégies des acteurs et enjeux des interventions étatiques dans la vallée d'Amizmiz (Haut Atlas occidental, Maroc)

par Hind Sabri

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Jean-Yves Boursier.

Soutenue le 19-02-2016

à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice ; ...-2016) , en partenariat avec Laboratoire interdisciplinaire Récits Cultures et Sociétés. EA 3159 (Nice ; 2012-....) (laboratoire) et de Laboratoire Interdisciplinaire Récits- Cultures et Sociétés / LIRCES (laboratoire) .


  • Résumé

    Le passage par l’appréhension de la politique de l’eau et le degré de son adaptabilité à l’échelle locale méditerranéenne reste inéluctable afin de concevoir l’évolution des systèmes de gestion sociale de l’eau d’irrigation dans la vallée d’Amizmiz (Haut Atlas Maroc). En matière de l’évolution de la politique de l’eau, le Maroc a toujours suivi le modèle juridique français inculqué dans son histoire politico-hydraulique. Dans le processus de développement, la politique techniciste et aménagiste de l’eau a constamment défavorisé les zones de montagnes en faveur de celles de plaines tout en voyant en l’eau une ressource inépuisable. Or, l’échec de ces politiques purement interventionnistes, révélé par la suite, a incité les services administratifs de penser à des nouvelles modalités qui s’imbriquent directement dans le processus de la gouvernance locale de l’eau. En revanche, ces stratégies étatiques ont relativement ignoré la complexité des milieux sociaux et écologiques préalablement appropriés et aménagés par les acteurs locaux. Le récent discours étatique orienté vers la dite gestion intégrée des ressources en eau ne peut être, dans ce cadre, une innovation devant une longue tradition d’irrigation qui a mis en exergue les réelles modalités de la gestion équilibrée des milieux écologiques et sociaux. A travers l’étude anthropologique sur la gouvernance de l’eau, nous pourrons cerner les changements et les permanences effectués dans les modes de gestion étatiques et locaux de l’eau d’irrigation. Désormais, la question de la gouvernance locale de l’eau s’inscrit dans une gestion sociale flexible et dynamique contrairement à une autre gestion étatique basée sur la rationalité technique, économique et juridique.

  • Titre traduit

    Local governance of irrigation water : between logic and strategies of actors and issues of state intervention in the valley of Amizmiz (western High Atlas, Morocco)


  • Résumé

    The transition through the political apprehension of water and its levels of adaptability to the local scale in the Mediterranean local level is still ineluctable in order to conceive the evolution of social management styles of irrigation water in the valley of Amizmiz (High Atlas of Morocco). Concerning the evolution of water policies, Morocco has always followed a French juridical model rooted to its hydraulic political history. In the development processes, the technical and adjusted water politics have always disadvantaged the highlands and advantaged the flatlands while considering water as a non-exhaustible resource. Nonetheless, the failure of these purely interventionist policies, that will be revealed later on, encouraged administrative services to think about new modalities that interlock directly in the processes of local water governance. On the other hand, these public strategies have relatively ignored the complexity of social and ecological environments that had previously been appropriated and managed by local actors.The recent public speech oriented to rapid integrated management of water resources cannot be, in this case, considered as an innovation after old irrigation traditions that registered the real modalities of balanced management of ecological and social environments. Through anthropological study on water governance, we can identify the continuities and changes made in the public and local ways of management of irrigation water. Now, the issue of local governance of water is part of a dynamic and flexible social management unlike another state management based on technical, economic and legal rationality.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-12-2021

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.