Contact de langues et alternance codique sängö-français à Bangui

par Moussa Abdoulaye

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michèle Oliviéri et de Bohdana Librová.

Soutenue le 08-01-2016

à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice ; ...-2016) , en partenariat avec Centre national de la recherche scientifique (France). Unité mixte de recherche (6039 ; ....-2011) (laboratoire) et de Bases, corpus et langage (laboratoire) .


  • Résumé

    Le but de notre recherche était d’étudier les phénomènes du contact des langues en l’occurrence du sängö, langue nationale de la République Centrafricaine avec le français. L’enjeu était également de tester certaines approches théoriques sur le cas de l’alternance codique sängö-français pratiquée par les locuteurs centrafricains. Le MLF de Myers-Scotton, le modèle 4-M de Myers-Scotton et Jake, les contraintes syntaxiques de Poplack et Gumperz et l’approche interprétative de Gumperz ont été retenues dans cette étude pour l’alternance codique ; les préalables théoriques et les maximes définis par Grice ont été adoptées pour l’analyse thématique du corpus. Cette recherche se situe à la croisée de plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales à savoir la Linguistique, la Sociolinguistique, l’Ethnolinguistique, la Pragmatique et la Sémantique. Dans un premier temps, la thèse s’est basée sur la définition des différentes approches théoriques et conceptuelles. Dans un second temps, elle s’est focalisée sur l’analyse des différents phénomènes linguistiques relatifs au contact du sängö avec le français et l’impact de ce contact sur les mots français insérés dans des énoncés sängö ou totalement intégrés au sängö. L’étude s’est ensuite orientée sur les différentes fonctions de l’alternance codique sängö-français et les différentes manifestations de l’alternance codique en l’occurrence les tours de parole.Enfin, cette recherche a également prouvé que l’alternance codique se présente aujourd’hui pour les Centrafricains comme une donne positive et une facilité de l’expression orale.

  • Titre traduit

    Languages contact and code switching Sängö-French in Bangui


  • Résumé

    The aim of our research was to study the phenomenon of language contact of sängö, the national language of the Central African Republic with the French. The challenge was also to test some theoretical approaches to the case of code-switching sängö-french practiced by Central African speakers. The MLF of Myers-Scotton, model 4-M of Myers-Scotton and Jake, Syntactic constraints of Poplack an Gumperz, and Gumperz interpretative approach were adopted in this study on code-switching, while the theoretical prerequisite’s and maxims defined by Grice have been adopted for the thematic analysis of the corpus. This research is at the crossroads of several disciplines in the Humanities and Social Sciences, namely linguistics, sociolinguistics, ethnolinguistics, semantics and pragmatics. After having described different theoretical and conceptual approaches, this Thesis focused on the analysis of different linguistic phenomena related to sängö contact with the French and the impact of this contact on the French word inserted in sängö statements or fully integrated by sängö. The study then focused on the different functions of code-switching sängö-French and the different manifestations of code switching in the turns speak. To go deep thoughts of bilingual speakers, the corpus has also been submitted to a thematic analysis based on the interpretative approach of Gumperz. Finally, this research has also shown that code switching is seen today by Central Africans as a positive phenomenon that facilitates the enunciation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.