A methodological perspective on behavioral economics and the role of language in economic rationality

par Dorian Jullien

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Richard Aréna.

Soutenue le 08-06-2016

à Nice , dans le cadre de École doctorale Droit et sciences politiques, économiques et de gestion (Nice) , en partenariat avec Groupe de recherche en droit, économie et gestion (Valbonne, Alpes-Maritimes) (laboratoire) et de GREDEG (laboratoire) .

Le président du jury était Agnès Festré.

Le jury était composé de Richard Aréna, Agnès Festré, Annie Louise Cot, Wade D. Hands, Guillaume Hollard, Christian Hudelot, Matthias Klaes.

Les rapporteurs étaient Annie Louise Cot, Wade D. Hands.

  • Titre traduit

    L’économie comportementale et le rôle du langage dans la rationalité économique : une perspective méthodologique


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous proposons une perspective méthodologique sur le double rôle du langage dans la rationalité économique, les utilisations de langage par les économistes pour la théoriser et les utilisations de langage par les agents économiques pour l’exprimer, pour clarifier trois principales questions (et leurs connexions) qui sous-tendent les débats entre économie comportementale et économie standard : le problème de l’unification théorique vis-à-vis des trois dimensions de la rationalité économique, la question de l’interdisciplinarité entre économie et Psychologie, et le problème du positif/normatif dans les modèles de comportements individuels. Concernant le problème du positif/normatif et le rôle du langage dans les comportements des agents économiques, notre intention est de fournir, au-delà de la simple clarification, une critique constructive des contributions de l’économie standard comme de l’économie comportementale. Suivant la position de l’enchevêtrement du philosophe Hilary Putnam et des philosophes-économistes Vivian Walsh et Amartya Sen, il est soutenu que l’économie tant standard que comportementale propose une articulation insatisfaisante des dimensions positive et normative dans les modèles de comportements individuels; et que la reconnaissance de l’enchevêtrement de faits, de valeurs et de conventions peut être théoriquement et empiriquement fructueuse. Prêter attention au rôle du langage dans les comportements des agents économiques montre parfois qu’un comportement apparemment irrationnel peut en fait être défendu comme rationnel; c’est pourquoi nous soutenons que, et montrons comment, l'axiome implicite - connu sous le nom d’invariance à la description - dans les modèles standards de comportements individuels empêchant l’influence du langage doit être affaibli (mais pas complètement supprimé), contrairement aux positions de la plupart des économistes standards et comportementaux.


  • Résumé

    In this dissertation, we propose a methodological perspective on the twofold role of language in economic rationality, economists’ uses of language to theorize it and economic agent’s uses of language to express it, can clarify three main issues (and their connections), underlying the behavioral versus standard economics debates: the issue of the theoretical unification regarding the three dimensions of economic rationality, the issue of interdisciplinarity between economics and Psychology and the positive/normative issue within models of individual behaviors. Regarding the positive/normative issue and the role of language in the behaviors of economic agents, the intention is to provide a constructive criticism of contributions from behavioral as well as standard economists. Following the entanglement thesis of philosopher Hilary Puntam and philosophers-economists Vivian Walsh and Amartya Sen, it is argued that both standard and behavioral economists propose an unsatisfying articulation between the positive and normative dimensions of models of individual behaviors; and that recognizing the entanglement of facts, values and conventions can actually be theoretically and empirically fruitful. Paying some attention to the role of language in the behaviors of economic agents may sometimes show that a seemingly irrational behavior can in fact be defended as rational; hence we argue that, and show how, the implicit axiom -- known as ‘description invariance’ -- in standard models of individual behaviors preventing the influence of language needs to be weakened (though not dropped entirely), contrary to the positions of most behavioral and standard economists.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.