Les coopératives et la problématique du développement socioéconomique du Tchad de 1947 à 2012 : aperçu historique

par Zakaria Beine

Thèse de doctorat en Histoire. Histoire et civilisation. Histoire des mondes modernes, histoire du monde, contemporaine

Sous la direction de Bernard Salvaing.

Soutenue en 2016

à Nantes , en partenariat avec Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (Nantes) (laboratoire) et de Université Nantes-Angers-Le Mans - COMUE (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les coopératives sont des structures populaires ayant pour finalité le développement socioéconomique de leurs membres. Elles sont expérimentées au Tchad depuis les années 1940. La présente étude est donc une mise en évidence du rôle et de la place des coopératives dans le processus de développement du Tchad de 1947 à 2012. A ce titre, cette recherche retrace la création, l’enracinement et l’évolution de ces structures qui naissent au Tchad dès l’époque coloniale. A l’indépendance, les coopératives sont revalorisées par les nouvelles autorités tchadiennes. Des institutions de soutien et d’encadrement sont créées pour la vulgarisation et l’épanouissement du mouvement coopératif au niveau national. Pour sa part, la communauté internationale à travers des organismes tels que le PNUD, l’OIT, le FAO de même que des pays développés, ont apporté un appui constant tant matériel, technique que financier pour la consolidation des coopératives. L’ensemble de ces éléments a permis l’enracinement des coopératives au Tchad jusqu’à nos jours. Cependant, malgré la mission assignée et le soutien manifesté à ces structures, le Tchad tarde à se développer. Cette situation est d’autant plus alarmante que la léthargie dans laquelle se trouve ce pays illustre et confirme sa place parmi les pays les plus pauvres de la planète. Le contexte sociopolitique du Tchad caractérisé par une instabilité politique ambiante et l’interférence dans la gestion de ces structures, par les différents régimes politiques qui se sont succédé, constituent les raisons fondamentales de cet état de choses.


  • Résumé

    Cooperatives are popular structures whose purpose is the socio-economic development of its members. They have existed in Chad since the 1940s. This study is a demonstration of the role and the place of cooperatives in the development process of Chad from 1947 to 2012. This research studies the creation, roots and evolution of these structures created in Chad during the colonial era. At independence, cooperatives were adjusted by the new Chadian authorities. Institutions to offer support and coaching were created for the popularization and development of the cooperative movement at the national level. Also, the international community through organizations such as United Nations Developement Program (UNDP), International Labour Organisation (ILO) and Food and Agriculture Organisation (FAO) as well as developed countries, provided support in the form of material, technical and financial consolidation for the cooperatives. All these factors allowed the cooperatives to take root in Chad up to date. However, despite the mission assigned and support expressed for these structures, Chad has been slow to develop. This situation is particularly alarming in that the country is one of the poorest countries in the world. The socio-political context of Chad is characterized by political instability and interference in the management of these structures. The different political regimes are the fundamental reasons for this state of affairs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (405 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 292-321

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 16NANT3019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.