Interroger les modèles d'intégration au prisme des politiques de formation linguistique : une comparaison entre Nantes et Bristol

par Joanne Walker

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Martine Mespoulet.

Le président du jury était Annie Collovald.

Le jury était composé de Alexandra Filhon.

Les rapporteurs étaient Romuald Normand, Eric Verdier.


  • Résumé

    Cette thèse questionne la pertinence du recours à la référence à un modèle national d’intégration quand des acteurs multiples (gouvernement national, Union européenne, autorités publiques locales, société civile, secteur privé) concourent à la construction et à la réalisation d’une politique spécifique : celle qui a pour objectif de favoriser l’apprentissage de la langue nationale par les migrants adultes au moyen de la mise en place de cours de formation linguistique. La recherche étudie la construction, à de multiples niveaux, de dispositifs de formation linguistique en effectuant une comparaison entre deux villes, Nantes, en France, et Bristol, au Royaume-Uni. La thèse examine notamment les chevauchements entre modèles et cadres institutionnels qui déterminent les référentiels, catégories, normes et ressources dont les acteurs chargés de mettre en place les cours peuvent s’emparer. Au cours du processus de définition des usages de cet instrument de l’action publique, la construction de ce qui est caractérisé comme « besoin linguistique » dépend de négociations entre acteurs publics et privés dont les compétences se modifient constamment.

  • Titre traduit

    Interrogating integration models through the prism of language training policies


  • Résumé

    This thesis questions the pertinence of the reference to a national model of integration when multiple actors (national government, European Union, local public authorities, civil society and the private sector) contribute to the construction and realisation of a specific policy: a policy which aims to support national language learning by adult migrants through the provision of language classes. This research studies the construction, at multiple levels, of measures to promote language training by comparing two cities, Nantes, in France, and Bristol, in the United Kingdom. The thesis examines the overlap between institutional models and frameworks which determine the categories, norms and resources that the actors in charge of organising classes can use. During the process of defining the uses of this instrument of public policy, the construction of what is characterised as “linguistic need” depends on negotiations between public and private actors, whose competencies are regularly modified.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.