Étude exploratoire de la qualité de vie des enfants accueillis en foyer au titre de la protection de l'enfance : qualité de vie, représentations d'attachement et problèmes de comportement

par Emmanuelle Toussaint

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychologie du développement

Sous la direction de Agnès Florin et de Benoît Schneider.

Soutenue en 2015

à Nantes , en partenariat avec Centre de recherches en éducation (Nantes) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse présente les résultats de deux études qui avaient pour objectif d’améliorer nos connaissances sur la qualité de vie d’enfants accueillis dans le cadre d'une mesure de protection de l’enfance. Ces études ont été effectuées auprès d’enfants âgés de 4 à 10 ans, confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance et pris en charge dans un établissement d’accueil d’urgence (n=40). La première étude visait à fournir une évaluation de la qualité de vie des enfants placés dans divers domaines et à la comparer avec celle d’enfants résidant dans leur famille. L’utilisation de questionnaires de qualité de vie renseignés par les enfants eux-mêmes et par leurs proches (éducateurs vs famille) a également permis de comparer la perception de l’enfant avec celle de son entourage. Les résultats font apparaître que les enfants accueillis présentent une qualité de vie altérée dans un grand nombre de domaines comparativement aux enfants tout-venant, et ce, quel que soit l'évaluateur. La deuxième étude consistait en l’analyse des liens entre qualité de vie et diverses variables (représentations d’attachement, problèmes de comportement, variables liées au parcours de placement). A titre complémentaire, nous souhaitions également explorer les liens éventuels entre représentations d’attachement, problèmes de comportement et parcours de placement. Les principaux résultats de ces deux études, outre la mise en évidence d’une altération de la qualité de vie des enfants accueillis dans un contexte de placement, soulignent la complexité des enjeux associés à la qualité de vie de ces enfants, notamment le rôle important des représentations d’attachement. Les résultats de ces deux recherches montrent également que la prise en compte du point de vue de l’enfant lui- même apporte un éclairage enrichissant à l’évaluation éducative classique, non seulement par sa complémentarité, mais surtout parce qu’il fournit une appréciation spécifique de la situation. Les implications pour la recherche et la pratique sont discutées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (283 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 220-255

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.