Les parcours scolaires des élèves-ingénieures boursières : entre normes, stéréotypes de genre et stéréotypes de classe

par Delphine Caillaud

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Yves Dutercq et de Carole Daverne.


  • Résumé

    Même si l'on peut faire le constat général que la parité entre les hommes et les femmes n’est pas atteinte dans les écoles d'ingénieurs. Ces lieux de formation se sont progressivement ouverts à une diversification des profils sexués et sociaux de leurs élèves, notamment avec l'inclusion de plus de boursiers. Mais qu'en est-il des boursières ? Le fait qu'il n'y ait plus de bastions exclusivement masculins change la représentation globale d'une société sur les femmes et les rapports sociaux de sexe. Cependant, notre recherche prouve que les stéréotypes restent prégnants dans ces formations. À travers une étude qualitative et quantitative, notre volonté a été de montrer la manière dont ces élèves ont pu s'engager dans un parcours moins « conventionnel ». Ainsi, nous avons interrogé vingt élèves-ingénieurs boursiers et boursières afin de voir les différentes interactions avec leur environnement social. Puis, nous avons élaboré un questionnaire qui nous a permis de mettre en relief les points de convergence et/ou de divergence entre les parcours féminins et masculins. Notre objectif étant de comprendre le parcours de "mobilité" de genre et de classe et de mettre en lumière les enjeux et le « coût » de la transgression qui y sont associés.


  • Résumé

    Although one can make the general observation that parity is not reached in engineering schools. These establishments gradually opened to students with different social, school and gender-related backgrounds, particulary by includind more scholarship students. But, what about female scholarship students ? The fact that there are no more male-only bastions changes the overall representation of a society based on gender relations. However, this research shows that stereotypes remain significant in these establishments. Through a qualitative and quatitative study, we aimed at showing how female scholarship students have taken less « conventionnal » path. Thanks to twenty interviews with male and female we wanted to know the differents interactions with their social environment. Then, with the creation of a questionnaire, in order to emphasise the convergences and the divergences between them. Our goal is to understand the course of gender and social « mobility » and to highlight the issues of the « cost » of trangression associated with them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (307 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 268-287

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.