Representations linguistiques des mots civilisation, culture et interculturel : quelles constructions identitaires véhiculées par les enseignants et futurs enseignants colombiens de français ?

par Iris Viviana Delgadillo Esguerra

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Abdelhadi Bellachhab.

Soutenue le 08-12-2016

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Cultures, Echanges (SCE) (Angers) .

Le président du jury était Olga Galatanu.

Le jury était composé de Jaime Ruiz Vega.

Les rapporteurs étaient Fred Dervin, Henri Portine.


  • Résumé

    Dans l’enseignement des langues étrangères en Colombie, l’intégration de la culture aux cours de FLE tourne autour de trois concepts clé : civilisation, culture et interculturel. Pour pouvoir comprendre les pratiques enseignantes et la forte tendance à limiter l’enseignement de la culture à des caractéristiques folklorisantes, il serait nécessaire de comprendre la représentation linguistique que les enseignants ont de chacun de ces concepts, ainsi que la construction identitaire qu’ils véhiculent. Seul une approche sémantique complétée avec une analyse du rapport au savoir, pourrait nous permettre de comprendre les pratiques didactiques effectives dans la salle de classe. L’étude que nous présentons, s’inscrit donc dans le croissement de la Sémantique des Possibles Argumentatifs et la didactique des langues étrangères, à travers la mise en place d’un protocole expérimental intégrant une approche sémantique à l’analyse du rapport au savoir. Pour avoir accès aux acteurs directs de l’enseignement de français dans le secteur public en Colombie, nous avons décidé d’inscrire notre étude dans le cadre du Projet de réintroduction de français, que le Ministère de l’Éducation Nationale et l’Ambassade de France ont entrepris depuis 2009 dans le pays. Ainsi, notre étude compte sur la participation de huit enseignants et de trente-neuf futurs enseignants de français. Nous croyons avoir démontré que le protocole expérimental mis en place, associant le protocole de la SPA, des bilans de savoirs et de l’entretien d’explicitation permet l’analyse de la singularité de la pratique enseignante. Cette approche s’avère plus compréhensive des actes pédagogiques, mais souligne également les obstacles provoqués par le manque de formation en méthodologie et didactique des langues étrangères. En réalité, les choix pédagogiques mettent en jeu la représentation sociale de « soi » et de l’autre » car ils véhiculent une certaine construction identitaire et donc, outre la bonne volonté des enseignants, ces choix devraient être plus conscients.

  • Titre traduit

    Linguistiques representations of words civilisation culture and interculturality : Which identity construction is spread by Colombian French teachers and Colombian future French teachers ?


  • Résumé

    The integration of culture in FFL (French as a Foreign Language) teaching in Colombia deals with three key concepts: Civilisation, culture and interculturality. In order to understand teaching practices and their limitation to teach culture based on folkloric images of people, it will be necessary to examine teachers’ linguistic representations of these three concepts as well as the identity construction that teachers’ representations spread. Only; a semantic approach accompanied by a relation to knowledge analysis, would allow us to understand the actual teaching practices in the classroom. This study is placed at the intersection between the Semantic of Argumentative Possibilities and foreign languages didactics, thanks to the implantation of an experimental protocol that incorporates a semantic approach into the analyses obtained through relation to knowledge In order to be directly in contact with French teachers from the state schools of Colombia, we have chosen the reintroduction of French Teaching project (Proyecto de reintroduccion del francés) as the context for this study. This project started in 2009 thanks to the efforts of the Ministry of National Education and the French embassy in Colombia. The participants were divided into two groups. One of 8 French teachers and the other of 39 future French teachers, who were in training and responsible for the teaching of French in primary and secondary schools. We believe that the experimental protocol used in this research is a way to analyse the singularity of teachers’ practices: This approach seems to provide a good understanding of teaching practices, even if it underlines problems caused by the lack of training in the field of methodology and didactics of foreign languages. As a matter of fact, the pedagogical choices put the social representation of “the self” and “the other” at stake, because they spread a certain identity construction and despite of the teachers’ good will, teachers should be aware of their choices.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?