Morphophonologie des langues scandinaves : hiérarchie segmentale et complexité syllabique

par Laurence Voeltzel

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Sabrina Bendjaballah et de Ali Tifrit.

Soutenue le 09-12-2016

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Cognition, éducation, interactions (Nantes) .

Le jury était composé de Markus A. Pöchtrager, Árnason Kristján Árnason.

Les rapporteurs étaient Jean Lowenstamm, Mohamed Lahrouchi.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la représentation des consonnes féroïennes et islandaises et la façon dont les processus phonologiques les atteignent. Après avoir décrit la phénoménologie active dans ces langues, nous proposons de modéliser sur une même représentation le contenu segmental et les contraintes syllabiques pesant sur les unités phonologiques. Ce travail s'inscrit dans deux modèles théoriques : la Hiérarchie Contrastive (Dresher : 2009), indispensable à l'identification du matériel segmental actif dans les processus et la Phonologie du Gouvernement 2.0 (GP2 – Pöchtrager : 2006) qui nous permet de formaliser le contenu et les interactions intra et intersegmentales. L'utilisation du cadre GP2 nous permet, dans le même temps, de nous interroger sur la structure interne des segments et sur l'utilisation et la caractérisation des primitives élémentaires. Nous nous posons ainsi la question de la représentation des géminées, des groupes /obstr.+liq./, de la fusion consonantique et de la réduction de clusters. Cette thèse, même si elle se concentre sur les segments consonantiques, propose une formalisation des segments vocaliques : cette représentation structurée explique les modifications que les voyelles provoquent dans la structure des consonnes lorsqu'elles engagent des relations avec ces dernières. Nous nous intéressons en particulier aux processus d'insertion de glide et de préaspiration que nous analysons en terme d'interaction (mélodiccommand) entre contenu vocalique et structure consonantique. Les analyses que nous proposons, nous permettent de traiter l'islandais et le féroïen de manière unifiée, sans nier pour autant les particularités propres à chaque langue.

  • Titre traduit

    Morphophonology of Scandinavian Languages : segmental Hierarchy and Syllabic


  • Résumé

    This thesis deals with the Faroese and Icelandic consonants and the phonological processes that affect them. After a thorough examination of the phenomena active in these languages, we propose phonological representations where both the segmental content and the syllabic constraints weighing on phonological units are formalized. The analyses provided in this thesis are couched within two frameworks: the Contrastive Hierarchy framework (Dresher: 2009), crucial for the identification of the segmental material active in phonological processes, and the Government Phonology 2.0 framework (GP 2.0, Pöchtrager: 2006) needed to formalize the content and the intra/intersegmental interactions. At the same time, the GP 2.0 framework enables us to investigate the internal structure of segments as well as the use and characterization of elementary primitives. We focus in particular on the phonological representation of geminates, /obstruent+liquid/ groups, consonant fusion and cluster reduction. Although the main goal of the thesis is to investigate the consonant segments in Icelandic and Faroese, a formalization of the vocalic system of these languages is also provided. In so doing, we manage to explain the modifications that vowels cause in the structure of consonants they interact with. Concretely, we examine phenomena such as glide insertion and preaspiration, which we analyze in terms of interaction (melodic-command) between vocalic content and consonant structure. The analyses put forth in this thesis allow us to provide a uniform account of Icelandic and Faroese while acknowledging at the same time the characteristics that are peculiar to each of these languages.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.