Impact des intéractions neuro-épithéliales dans les mécanimes de progression tumorale des cancers colorectaux

par Émilie Dassonneville-Duchalais

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes

Soutenue le 21-10-2016

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers .

Le jury était composé de Cécile Gauthier-Rouvière, Éric Mirallié.

Les rapporteurs étaient Muriel Jacquier-Sarlin, Pieter Vanden berghe.


  • Résumé

    Le microenvironnement tumoral joue un rôle crucial dans la croissance et la dissémination des cancers. Dans le cas particulier des cancers colorectaux (CCR), se trouve un acteur cellulaire du micro-environnement tumoral dont le rôle reste mal compris : le neurone entérique (NE). Alors que les interactions neuro-épithéliales contribuent à l’homéostasie des cellules épithéliales intestinales, l’existence de telles interactions dans le micro-environnement des CCR reste à démontrer. Ce travail de thèse combine des approches in vitro, ex vivo et in vivo afin de démontrer l’existence d’interactions neuro-épithéliales dans le micro-environnement des CCR, et d’identifier leur impact sur la progression tumorale. Nous avons démontré que les cellules épithéliales tumorales adhéraient et migraient le long des structures nerveuses entériques, impliquant spécifiquement les NE via les molécules neuronales d’adhésion L1CAM et N-Cadhérine. Par ailleurs, nos travaux suggèrent que des mécanismes de neurogenèse existent dans la berge des CCR. Nous avons également démontré que le micro-environnement tumoral et les cellules tumorales de CCR libèrent un facteur soluble neurotrophique pour les NE. Ainsi, ces résultats mettent d’une part en évidence le rôle des NE dans la guidance tumorale des CCR par le biais d’interactions physiques. D’autre part, le CCR favorise la genèse de neurones/neurites potentiellement impliqués dans ces mécanismes de guidance tumorale physique. Ces travaux ouvrent une nouvelle voie de recherche dans la compréhension des mécanismes physiopathologiques impliqués dans la dissémination des CCR.

  • Titre traduit

    Impact of neuro-epithelial interactions in the mechanisms of colorectal cancer tumor progression


  • Résumé

    The tumor microenvironment plays a crucial role in cancer growth and dissemination. In colorectal cancer (CRC), one cellular actor is specifically present but poorly explored in the tumor microenvironment: enteric neurons (EN). Whereas neuro-epithelial interactions regulate intestinal epithelial cells homeostasy, the presence of such interactions in CRC microenvironment remains to demonstrate. This work combines in vitro, ex vivo and in vivo to demonstrate the existence of neuro-epithelial interactions and identify their impact on tumor progression. We demonstrated that tumor epithelial cells adhere and migrate along enteric nervous structures, implying specifically EN via the neuronal adhesion molecules L1CAM and N-Cadherin. Our data also suggest that neurogenesis occurs in the margin of CRC. Moreover, we demonstrated that tumor microenvironment and tumor cells from CRC release a soluble neurotrophic factor for EN. These results firstly highlight the role of EN in CRC tumor guidance via direct interactions. Besides, CRC favors the genesis of neurons/neurites potentially implicated in the physical tumor guidance. Altogether, these data initiate a novel research way in the comprehension of mechanisms implicated in CRC dissemination


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.