Accompagner les enfants dans la recherche : enjeux éthiques et sociaux dans une cohorte VIH au Sénégal

par Caroline Desclaux Sall

Thèse de doctorat en Biologie Santé

Sous la direction de Alice Desclaux et de Mamadou Badji.

Soutenue le 21-12-2016

à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé , en partenariat avec UMI 233 IRD-Inserm U 1175 / TransVIHMI (laboratoire) .

Le président du jury était Christian Laurent.

Le jury était composé de Alice Desclaux, Mamadou Badji, Christian Laurent, Anne-Marie Moulin, Hélène Chappuy.

Les rapporteurs étaient Anne-Marie Moulin, Hélène Chappuy.


  • Résumé

    La participation des enfants dans la recherche est encouragée par les recommandations internationales spécifiques aux enfants et/ou à la réglementation de la recherche. Dans les études sur le VIH pédiatrique, peu de données sont disponibles sur la manière d’appliquer les recommandations internationales au travers de dispositifs qui permettent d’impliquer les enfants, et les exigences des comités d’éthique varient considérablement à cet égard, conduisant à des pratiques diverses.Cette thèse a pour objectif principal de décrire et d’analyser les enjeux éthiques et sociaux de la participation des enfants vivant avec le VIH-1 dans une étude de cohorte au Sénégal afin de proposer des recommandations pour adapter les procédures éthiques dans la recherche médicale en pédiatrie dans les pays du Sud.Deux enquêtes ont été menées entre 2013 et 2015 combinant des méthodes quantitatives et qualitatives. Une première enquête portait sur trois aspects : 1/ la faisabilité et l’acceptabilité d’un dispositif expérimental d’information sur la recherche dans les deux sites de la cohorte Maggsen ANRS 12279, 2/ l’expérience des enfants et des parents de leur participation à la recherche, 3/ les points de vue des acteurs concernés (enfants, parents, soignants, membres associatifs) sur la participation des enfants dans la recherche en santé. Une deuxième enquête analysait les aspects clés liés à l’éthique de la recherche en pédiatrie au Sénégal par l’étude des protocoles de recherche impliquant les enfants soumis au CNERS, entre 2000 et 2013, en se focalisant sur l’information et le processus de décision.Le dispositif expérimental d’information sur la recherche mis en œuvre s’est révélé faisable et acceptable. Il a permis de donner une information de base aux enfants sur les principaux aspects de la cohorte, même si la séance d’information collective, ouverte aux 52 enfants connaissant leur statut VIH, n'a été suivie que par 29% d’entre eux, avec une différence significative selon le site (85% vs 15%). Les obstacles à la mise en place du dispositif étaient liés à son caractère novateur dans des contextes de soins peu expérimentés et pris dans des contraintes de temps, de charge de travail quotidienne importante des soignants, et aux exigences de la recherche. Une bonne préparation des soignants est apparue nécessaire pour favoriser leur engagement dans la recherche et améliorer leurs capacités de communication avec les enfants. Les enfants ne connaissant pas leur statut VIH n’ont pu de ce fait accéder à une information globale et détaillée sur la recherche. L’analyse des expériences de la cohorte rapportées par les enfants a montré une perception positive de leur participation malgré des difficultés à comprendre le sens de la recherche et à la distinguer des soins. D’autre part, les relations familiales et les relations de soins ont favorisé ou limité l’implication des enfants. L’ensemble des acteurs étaient favorables à une information des enfants sur la recherche graduelle à partir de 7 ans et selon la connaissance de leur statut VIH ; leurs divergences portaient sur les modalités pratiques de participation. L’analyse des protocoles de recherche en santé impliquant les enfants au Sénégal (2000-2013), concernant principalement la recherche épidémiologique (58 %) et sur le paludisme (36 %), a montré que les considérations éthiques étaient centrées sur le consentement du représentant légal. Les pratiques en matière de participation des enfants dans les recherches soumises étaient très hétérogènes, incluant des initiatives intéressantes mais qui n’avaient pas été évaluées. L’analyse a confirmé que le dispositif testé dans la cohorte Maggsen pour renforcer la participation des enfants était en phase avec des mesures expérimentées dans des projets de recherche antérieurs.Ce travail identifie des interventions, modalités et conditions favorables d’information et de soutien permettant d’accompagner les enfants et les parents dans la recherche.

  • Titre traduit

    Involving children in research; ethical and social aspects of a paediatric HIV cohort in Senegal


  • Résumé

    The participation of children in the context of research is encouraged by international recommendations specific to children and/or to the regulation of research. In the studies about paediatric HIV, few data are available about the way international regulation is applied through approaches that allow to involve children. The demands of ethics committees considerably vary regarding this issue, leading to a diversity of practices.This thesis has for principal objective to describe and analyse ethical and social questions at stake in the participation of children living with HIV-1 in a cohort study led in Senegal in order to propose recommendations concerning the adaptation of ethical procedures in paediatric research in global South.Methods : Two studies were carried out in 2013 and 2015 combining quantitative and qualitative methods. À first survey focused on three aspects : 1/ the feasibility and acceptability of an experimental information process for research in the contexts of two sites of the cohort Maggsen ANRS 12279, 2/ the experience of children and parents involved in the paediatric HIV research, 3/ the points of view of concerned agents (children, parents, carers, members of associations) about the participation of children in health-related research. À second study analysed the key aspects connected to the ethics of paediatric research in Senegal by studying research protocols submitted to the CNERS between 2000 and 2013 ; the study focussed on information and decision-making process.The experimental information process for research carried out in this context proved to be feasible and acceptable. It allowed giving basic information to children about the essential aspects of the cohort, despite the fact that the collective session, open to 52 children who knew their HIV status, was only attended by 29 % of them, with a significant difference between research sites (85 % vs. 15 %). The obstacles to the setting up of the information process were linked to its novel character for little experienced teams caught in time constraints, to the important daily workload of the carers, and to the demands of research. À good preparation of carers appeared necessary in order to stimulate their engagement in the research process and improve their abilities to communicate with the children. The children who did not know their HIV status could not access global and detailed information on the research. The analysis of children’s experiences of the cohort showed a positive perception of their participation despite their difficulty to understand the meaning of the research project and distinguish it from care. In addition, family relationships and care relationships encouraged or limited children’s involvement. All of the agents were in favour of an information given to children regarding the research gradual from the age of 7 and depending on their knowledge of their HIV status ; their disagreements related to the practical modalities of participation. The analysis of health research protocols implicating children in Senegal (2000-2013), mainly concerned epidemiological research (58 %) and malaria (36 %). It showed that ethical considerations were focused on the consent of legal representative. Practices regarding children’s participation in submitted projects were very heterogeneous, and they included interesting initiatives which had not been evaluated. The analysis confirmed that the experimental information process for research tried out in the Maggsen ANRS 12 279 cohort study with the objective to reinforce children participation, was in tune with measures experimented in previous research projects.This work identifies favourable interventions, modalities and conditions of information and support that reinforce children and their parents’s involvement in paediatric research.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.