La reine Tiyi de la XVIIIeme dynastie : catalogue des documents-commentaires et étude critique

par Arnault Duhard

Thèse de doctorat en ARCHÉOLOGIE spécialité Archéologie des Mondes Antiques

Sous la direction de Marc Gabolde.

Soutenue le 23-11-2016

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec ASM - Archéologie des sociétés méditerranéennes (laboratoire) et de Archéologie des Sociétés Méditerranéennes / ASM (laboratoire) .

Le président du jury était Luc Gabolde.

Le jury était composé de Luc Gabolde.

Les rapporteurs étaient Dimitri Laboury, Christian E. Loeben.


  • Résumé

    La reine Tiyi de la XVIIIème dynastie est bien connue en tant que grande épouse d’Amenhotep III, mère d’Amenhotep IV/Akhenaton et grand-mère de Toutankhamon (au moins). Elle est fréquemment mentionnée dans les ouvrages ou les articles traitant de ces règnes, mais l’inventaire total concernant la reine, présenté ici (plus de huit cent objets, inscriptions, représentations, etc.) révèle qu’elle fut une actrice extraordinaire de l’Histoire égyptienne et qu’elle fut, de plus, la reine la plus titrée de la dynastie, peut-être même de tout le Nouvel Empire. Enfin nous pouvons établir que, comme cela a toujours été pressenti, Tiyi ne fut pas une « simple » reine. Notre étude établit clairement qu’elle joua un rôle important aux côtés de son mari et qu’elle peut être considérée comme la véritable contrepartie féminine du roi, plus particulièrement lors des fêtes-sed de la fin du règne. Le présent travail tente de dresser un bilan exhaustif de ce qui est actuellement connu sur la reine, afin de pouvoir servir de base à de futurs travaux concernant cette période de l’Histoire égyptienne.

  • Titre traduit

    The queen Tiye from the 18th dynasty : inventory and critical study


  • Résumé

    Queen Tiye of the XVIIIth Egyptian dynasty is well known as great wife of king Amenhotep III, mother of king Amenhotep IV/Akhenaten and, at least, grandmother of king Tutankhamun. She is very often mentioned in books or articles related to these reigns. However, the complete catalogue of objects and mentions concerning this queen which has been constituted for the present work — with more than 800 artefacts, inscriptions, depictions, etc. — reveals that she was a prominent actress of the Egyptian History and that she was simultaneously the highest-ranked of all the queens of the dynasty, and perhaps of the entire New Kingdom. Lastly, it is possible to claim now that - as it was often presumed - Tiye was not “merely” a queen among others. Our investigation establishes clearly that she played an important role close to her husband and that she can be considered as an actual "female counterpart" of the king, and specially during the sed-festivals at the end of the reign. The present work aims to figure out an exhaustive balance-sheet of what is actually known about the queen Tiye, in order to serve as a basis for future studies concerning this period of the Egyptian History.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.