L’architecture religieuse rurale en Languedoc Méditerranéen entre la fin VIIIe siècle et le début du XIe siècle (Diocèses d’Agde, Béziers, Lodève, Maguelone et Narbonne)

par Elisabeth Astruc

Thèse de doctorat en HISTOIRE DE L'ART spécialité Art médiéval

Sous la direction de Géraldine Mallet.

Le président du jury était Xavier Barral i Altet.

Le jury était composé de Thomas Granier, Gisela Ripoll, Agnès Bergeret.

Les rapporteurs étaient Miljenko Jurković.


  • Résumé

    Les églises rurales érigées entre le IXe et le début du XIe siècle sont relativement nombreuses en Languedoc méditerranéen. Le choix de ce territoire regroupant cinq anciens évêchés (Agde, Béziers, Lodève, Maguelonne et Narbonne) permet une meilleure compréhension de cette architecture, en s’appuyant sur un corpus qui regroupe trente-cinq monuments. Les édifices se distinguent par la forme simple de leur plan, composé d’une nef unique, terminée par un chevet quadrangulaire. Ce type architectural n’est pas propre à l’aire géographique étudiée puisqu’il s’observe, notamment, en Catalogne et en Croatie. Les recherches concernant les sanctuaires se sont tout d’abord développées dans le cadre régional par le biais des sociétés archéologiques et la mise en place de plusieurs chantiers de fouille. L’étude de ces constructions trouve un intérêt, sinon nouveau, du moins renouvelé par un essai d’approche de l’organisation du territoire durant le haut Moyen Âge, avec la notion de maillage paroissial ainsi que le rôle des églises parmi les différents phénomènes de polarisation de l’habitat (incastellamento et encellulement). L’étude précise de la structure rudimentaire des édifices laisse entrevoir l’impact des pratiques cultuelles sur la distribution des espaces et l’importance d’un élément architectonique : l’arc triomphal, support privilégié d’un décor sculpté, toujours discret.

  • Titre traduit

    Rural religious architecture in Mediterranean Languedoc between the IXth and the beginning of the XIth century (Dioceses of Agde, Béziers, Lodève, Maguelone and Narbonne)


  • Résumé

    Rural churches set up between the IXth and the beginning of the XIth century are relatively numerous in Mediterranean Languedoc. The choice of this area that brings together five old bishoprics enables a better understanding of this architecture, relying on a corpus of thirty-five monuments. These buildings are characterized by the simple shape of their plan, made up of an only nave, ended by a quadrangular chevet. This architectural style is not specific to the studied area, it is also observed in Catalonia and Croatia. Researches on sanctuaries first developed though regional archaeological associations and the setting up of several excavations. The study of these constructions finds a new interest through an approach of territory organization during the Early Middle Ages, with a notion of parish network as well as the role of churches among the numerous phenomena of housing concentration (incastellamento and cloistering). The accurate study of the rudimentary structure of these buildings lets us catch a glimpse of the impact of worship practices on space distribution and the importance of an architectonic element: the triumphal arch, preferred stand for sculptures, always discreet.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.