Agir en français autrement : expérimentation du Web social et de la perspective actionnelle pour les nouveaux arrivants en France.

par Abdulrahman Alokla

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Christine Béal.

Le président du jury était Christine Develotte.

Les rapporteurs étaient Véronique Traverso.


  • Résumé

    Cette recherche a comme objectif de profiter des avantages de la mise en œuvre du Web social avec la perspective actionnelle proposée par le Cadre Européen Commun de Références pour les langues (désormais CECR) pour amener les nouveaux arrivants en France à être des acteurs sociaux dans la société française. L’expérimentation s’est déroulée au cours de l’année universitaire 2014-2015 avec deux publics arabophones dont le niveau linguistique et la durée de séjour sont différents. Contrairement aux tâches de simulation de l’approche communicative et à celles du CECR qui sont proches de la vie réelle, les tâches de la présente étude sont ancrées dans la vie réelle. Comment inciter les apprenants arabophones résidant en France à interagir tous ensemble afin de réaliser des tâches réelles au sein de la société française virtuelle en s’appuyant sur la perspective actionnelle et sur le Web social, afin de résoudre leurs problèmes en français et d’acquérir de nouvelles compétences ? Pour éclaircir cette problématique générale, la recherche s’interroge sur la manière d’étendre la tâche pour qu’elle soit ancrée dans la vie réelle, sur la démarche de réaliser des tâches réelles, sur l’agir des participants en tant qu’acteurs sociaux, sur les compétences développées et acquises au cours l’expérience, et sur le manière d’évaluer une tâche de la vie réelle. Chaque groupe constitue une communauté de pratique en ligne. Dans chacune d’elles, il s’agit d’analyser, dans une démarche netnographique avec des captures d’écran, les co-actions, les échanges et les relations interpersonnelles entre les différents acteurs et le rôle dans les trois espaces de l’expérience : espace de discussion (Facebook), de rédaction (Google Docs) et de publication (site social visé).

  • Titre traduit

    French act otherwise : experimentation of the social Web and action-oriented approach for newcomers in France.


  • Résumé

    Cette recherche a comme objectif de profiter des avantages de la mise en œuvre du Web social avec la perspective actionnelle proposée par le Cadre Européen Commun de Références pour les langues (désormais CECR) pour amener les nouveaux arrivants en France à être des acteurs sociaux dans la société française. L’expérimentation s’est déroulée au cours de l’année universitaire 2014-2015 avec deux publics arabophones dont le niveau linguistique et la durée de séjour sont différents. Contrairement aux tâches de simulation de l’approche communicative et à celles du CECR qui sont proches de la vie réelle, les tâches de la présente étude sont ancrées dans la vie réelle. Comment inciter les apprenants arabophones résidant en France à interagir tous ensemble afin de réaliser des tâches réelles au sein de la société française virtuelle en s’appuyant sur la perspective actionnelle et sur le Web social, afin de résoudre leurs problèmes en français et d’acquérir de nouvelles compétences ? Pour éclaircir cette problématique générale, la recherche s’interroge sur la manière d’étendre la tâche pour qu’elle soit ancrée dans la vie réelle, sur la démarche de réaliser des tâches réelles, sur l’agir des participants en tant qu’acteurs sociaux, sur les compétences développées et acquises au cours l’expérience, et sur le manière d’évaluer une tâche de la vie réelle. Chaque groupe constitue une communauté de pratique en ligne. Dans chacune d’elles, il s’agit d’analyser, dans une démarche netnographique avec des captures d’écran, les co-actions, les échanges et les relations interpersonnelles entre les différents acteurs et le rôle dans les trois espaces de l’expérience : espace de discussion (Facebook), de rédaction (Google Docs) et de publication (site social visé).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.