Entre corps invaincus : les luttes rituelles de Zitlala au Mexique

par Véronique Roussely

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Gaetano Ciarcia.

Le président du jury était Danièle Dehouve.

Le jury était composé de Jean-Léo Léonard, Magali Demanget.

Les rapporteurs étaient Aline Hémond, Jean-Léo Léonard.


  • Résumé

    À Zitlala, dans l’État du Guerrero au Mexique ont lieu, plusieurs fois par an, différents combats rituels où les protagonistes s’affrontent à coups réels. Présentés dans les années soixante-dix comme « tradition en perdition », ils connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt à l’intérieur duquel s’élaborent de nouvelles significations. À la croisée de l’histoire et de l’anthropologie, cette thèse analyse ces combats à partir d’une exploration autour de trois axes. Le premier, politico-historique, s’intéresse au contexte pour comprendre cette pratique corporelle dans l’épaisseur du temps long et au-delà d’une approche première qui les réduirait à des singularités locales. Le deuxième axe présente une ethnographie de sept combats (dont deux disparus dans les années 1980), eux-mêmes resitués dans le contexte plus général de jeux d’affrontements paysans. Le troisième axe de cette recherche est dirigé vers la matérialité de ces combats et l’étude des interactions corporelles et leurs effets subjectivants sur les protagonistes actuels. Ce parcours s’appuiera sur les transformations observées sur le terrain et mettra en lumière les ajustements du système symbolique aux nouvelles réalités économiques et sociales.

  • Titre traduit

    Between unvanquished bodies : ritual combats in Zitlala, Mexico


  • Résumé

    In Zitlala, located in the Mexican State of Guerrero, ritual combats during which protagonists confront each other, inflicting real blows, take place several times a year. Presented in the seventies as an “endangered tradition”, these combats are today attracting renewed interest, with new meanings being elaborated. At the crossroads of history and anthropology, this thesis analyses these combats based on an exploration taking in three avenues. The first, politico-historical, focuses on the context in order to understand this corporal practice, seen as rooted in the long term and transcending a primary approach that would reduce the combats to local particularities. The second presents an ethnography of seven combats (two of which disappeared in the 1980s), themselves situated in the broader context of rural games of confrontation. The third avenue of this research deals with the materiality of these combats and studies the corporal interactions and their subjective effects on contemporary protagonists. This work will also take into account transformations observed in the field and highlight the adjustments of the symbolic system to the new economic and social realties.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.