L'héritage du patrimoine culturel immatériel et sa transmission par le cinéma d'animation

par Qiang Hao

Thèse de doctorat en ARTS spécialité Etudes cinématographiques et audiovisuel

Sous la direction de Marion Poirson-Dechonne et de Lijun Sun.

Soutenue le 09-12-2016

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec RIRRA 21 - Représenter / Inventer la Réalité du Romantisme à l'Aube du XXIe siècle (laboratoire) .

Le président du jury était Michel Cadé.

Le jury était composé de Patrick Doan.

Les rapporteurs étaient Noël Dutrait.


  • Résumé

    Actuellement, le travail de protection du patrimoine culturel immatériel est en plein essor. Il est au cœur de l’attention des médias et de la société, et également des recherches académiques. Malgré sa très longue histoire, sa promotion, son admission et sa protection sont récentes. En ce sens, le patrimoine immatériel est encore « jeune ». En tant que nouveau domaine et nouvel objet de recherche, son étude implique de nombreuses disciplines, et les mesures de protection nécessitent des innovations et une recherche audacieuse. L'animation est l’une des industries culturelles les plus à la mode en Chine et la plupart des recherches sur l'animation se focalisent sur le développement de l'industrie de l'animation. Ces recherches considèrent le patrimoine culturel immatériel comme ressource culturelle pour l’animation, et explorent les possibles utilisations pour promouvoir l'animation chinoise. Nous croyons que, dans le contexte culturel contemporain, l'animation constitue tant une industrie culturelle qu’un divertissement artistique et un loisir, ainsi qu’un moyen de transmission culturelle ; il peut aussi, par extension, être considéré comme un outil d'imagerie visuelle employé dans la production et la vie des personnes. L’animation est vivante et riche en inspiration, naturellement attractive, en particulier pour les jeunes. D’une certaine façon, elle est le langage commun de l'humanité. L’animation doit être une partie intégrante de la protection du patrimoine culturel immatériel ; elle est à même de promouvoir l’héritage et la transmission du patrimoine culturel immatériel. Ainsi, la présente thèse propose que nous considérions l’animation comme moyen de promotion de l’héritage et de transmission du patrimoine culturel immatériel. La transmission en est le moyen, et l’héritage est le but ultime de la protection du patrimoine culturel immatériel. La thèse démontre que l'animation peut effectivement être chargée de cette mission. Après la présentation du sujet de recherche, nous discuterons systématiquement du sujet à travers la recherche historique, la recherche interdisciplinaire, l'analyse de document, l'analyse de cas, l’enquête sur le terrain, etc., remontant ainsi jusqu’aux fondements des recherches existantes sur l’animation et le patrimoine culturel immatériel.

  • Titre traduit

    The inheritance and transmission of intangible cultural heritage by animation film


  • Résumé

    Currently, the protection work of intangible cultural heritage is booming. It is at the heart of attention of the media and society, and also academic research. Despite its long history, its promotion, admission and protection are recent. In this sense, the intangible heritage is still "young". As a new field and new object of research, the study involves many disciplines and safeguards require innovation and a bold research. Animation is one of the cultural industries more fashionable in China and most of the research on the animation focus on the development of the animation industry. This research considers the intangible cultural heritage as a cultural resource for animation, and explore the possible uses to promote the Chinese animation. We believe that in the contemporary cultural context, the animation is as a cultural industry that artistic entertainment and leisure, and a means of cultural transmission; it can also, by extension, be considered an employee visual imaging tool in the production and life of people. The animation is vibrant and rich in inspiration, naturally attractive, especially for young people. In a way, it is the common language of humanity. Animation must be an integral part of the protection of intangible cultural heritage; she is able to promote the heritage and transmission of intangible cultural heritage. Thus, this thesis proposes that we consider animation as a means of promoting the heritage and transmission of intangible cultural heritage. The transmission is the means, and the inheritance is the ultimate goal of protecting intangible cultural heritage. The thesis shows that animation can actually be entrusted with this mission. After the presentation of the research topic, we systematically discuss the subject through historical research, interdisciplinary research, document analysis, case analysis, field survey, etc., and dating back to foundations of existing research on the animation and intangible cultural heritage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.