Engagement au travail, addiction au travail & orientation culturelle : le cas d’entreprises enThaïlande

by Vajiraporn Sriput

Doctoral thesis in Sciences de gestion

Sous la direction de Alain Briole.

Thesis committee President: Jean-Michel Plane.

Le jury était composé de Jacques Jaussaud.

Les rapporteurs étaient Marc Bonnet.


  • Résumé

    Cette recherche s’inscrit dans le domaine du management interculturel et du comportementorganisationnel. Plus précisément, elle examine la relation et les interactions entre cultureet engagement au travail, voire le sur-engagement ou addiction au travail. Dans cette perspective,nous tentrons d’analyser l’influence de la culture sur l’engament au travail et d’identifier,à partir du modèle de G. Hofstede. Les dimensions qui prédisposent à l’addiction au travail.Nous essayons également, pour les diverses variables culturelles (démographiques et autres),de déterminer également le niveau de leur impact en situation de travail. Nous étudierons parexemple les variables du genre, statut familial, générationnelle, le niveau d’éducation, d’expérienceet l’ancienneté (dans l’entreprise et dans le poste actuel), la position hiérarchique, ledegré d’autonomie.Par conséquent, cette étude va s’attacher à :1) Examiner les dimensions culturelles, l’engagement et l’addiction au travail, etleur interaction.2) Démontrer le poids de la culture sur ces derniers ; comparé aux variables évoquéessupra (genre, statut familial, génération, etc.).3) Modéliser le type de relations existantes entre les dimensions culturelles deHofstede, avec l’engagement au travail et de l’addiction au travail.4) Démontrer l’influence de l’engagement au travail sur l’addiction au travail.L’étude a été réalisée dans 48 entreprises dans les secteurs de l’automobile, de l’électroniqueet de l’électrique, et du secteur hôtelier en Thaïlande, avec 403 participants.Les résultats montrent que trois des dimensions culturelles d’Hofstede, à savoir la distancehiérarchique, la dimension masculinité/féminité, et l’orientation sur le long-terme obtiennentun score plutôt élevé, l’individualisme et le collectivisme ont un score modéré à bas, et lecontrôle de l’incertitude obtient un score basL’influence de la dimension masculine a été observée pour l’engagement au travail. Parailleurs, l’engagement au travail parmi les participants va de modéré à haut, alors que le niveaud’addiction au travail va de modérer à bas, et les niveaux d’engagements au travail sont différentsentre les groupes de gens célibataires et le groupe de gens mariés. Il sens ce qu’il n’yavoir ait pas de lien entre l’engagement au travail et l’addiction au travail. Pour de futuresétudes, ces résultats donnent un modèle pour l’engagement au travail motivé par la culture, ens’orientant sur l’addiction au travail.

  • Titre traduit

    How culture drive work engagement and workaholics orientation : a case study in Thailand


  • Résumé

    This present study aims at the influence of culture by applying five cultural dimensions:power distance, individualism versus collectivism, masculinity versus femininity, uncertaintyavoidance, and long-term orientation, to study their relationships with work engagement inorder to create the work engagement model driven by culture and orientation to workaholism.The study had been done in 48 companies in automobile, electronic and electronic, and hotelsectors in Thailand, with 403 participants. The result shows the score of three cultural dimensionsinclude power distance, masculinity, and long-term orientation are moderate to high, individualismis moderate to low, and uncertain voidance score is low. In addition to the powerdistance and individualism levels are varied according to educational levels. Furthermore, thework engagement level among participants is moderate to high, while workaholism level ismoderate to low, and the work engagement levels are difference between single and marriedgroup. The influence of masculinity had been found in work engagement and workaholism,thus masculinity culture can drive work engagement and workaholism. In addition to, there isno relationship between work engagement and workaholism.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.