Trajectoires : approche prosopographique des explorateurs français de l'Afrique et de l'Asie (1870-1914)

par Julie Maistre

Thèse de doctorat en HISTOIRE spécialité Histoire militaire

Sous la direction de Frédéric Rousseau.

Soutenue le 29-06-2016

à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec CRISES - Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales (laboratoire) et de Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales de Montpellier / CRISES (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Paul Pellegrinetti.

Le jury était composé de Jean-François Klein.

Les rapporteurs étaient Sophie Dulucq, Sylvain Venayre.


  • Résumé

    Cette thèse présente l'intérêt d'étudier de façon globale et générale, et non plus parcellaire, le milieu des explorateurs français de la fin du XIXe siècle, pour découvrir plus en profondeur leurs personnalités, leurs motivations, les cursus qui les ont menés à l'exploration, les missions qu'ils ont accomplies, les résultats qu'ils ont obtenus, etc. C’est aussi le moyen d'établir une véritable sociologie historique des explorateurs en abordant ce milieu dans sa totalité et sa complexité, en tenant compte évidemment des plus illustres mais aussi en s'intéressant à ceux dont les noms ont été oubliés, passés sous silence ou peu évoqués. Ce travail permet de mettre en perspective et d'établir des comparaisons entre des explorateurs ayant évolué sur des aires géographiques et à des époques différentes. De plus, ces explorateurs n'auraient pas existé sans soutien, sans réseau, sans l'appui de milieux intellectuels, économiques et financiers, politiques, scientifiques, … Aussi, cette thèse est-elle l’occasion de mettre au jour l'existence de ces réseaux d'influence et d'entreprise coloniale, d'en découvrir les moyens d'action et les ressorts de leur activité. En ce sens, cette étude permet d’appréhender de l'intérieur à la fois les missions de terrain et leurs commanditaires plus ou moins intéressés à l'exploration. En définitive, cette thèse non seulement aide à mieux comprendre ce que l'on appelle le phénomène de la colonisation, par une meilleure connaissance des principaux acteurs, mais encore éclaire une fraction tout à fait originale et mal connue de la société française.

  • Titre traduit

    Trajectories : prosopographic approach of French explorers of Africa and Asia (1870-1914)


  • Résumé

    This thesis presents the interest of studying in a comprehensive and general way, rather than in a fragmented one, the mid of French explorers in the late nineteenth century, to discover more deeply their personalities, motivations, curricula that led them to exploration, the missions they have accomplished, the results they have achieved, etc. This thesis is also the means of establishing a true historical sociology of explorers addressing this environment in its totality and complexity, obviously taking account of the most famous ones but also by focusing on those whose names have been forgotten, ignored or little discussed. This work put into perspective and issues comparisons between explorers who have evolved in various geographic areas and at different periods. Moreover, these explorers would not have existed without support, without network, without support of intellectual, economic and financial, political, scientific connections... This thesis also is the opportunity to uncover the existence of these networks of influence and of colonial enterprise, to discover the means of action and to highlight the means of their business. In this sense, this study makes us understand from the inside both field missions and their sponsors more or less interested in exploration. Overall, this thesis not only helps to better understand what is called the phenomenon of colonization, through a better understanding of the main players, but highlights a completely original fraction and little known of the French society.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.