UNE REPUBLIQUE D’ASSOCIES. Histoire et analyse de la doctrine buchézienne (1825-1863)

par Marie Lauricella

Thèse de doctorat en Sciences Économiques

Sous la direction de Ludovic Frobert et de Manuela Albertone.

Soutenue le 29-11-2016

à Lyon en cotutelle avec l'Università degli studi (Turin, Italie) , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Jérôme Blanc.

Le jury était composé de Ludovic Frobert, Manuela Albertone, Jérôme Blanc, Roberto Baranzini, Riccardo Soliani, Antonino De Francesco.

Les rapporteurs étaient Roberto Baranzini, Riccardo Soliani.


  • Résumé

    Les travaux sur la doctrine de Philippe Buchez et ses disciples ont principalement mis l’accent sur l’étude de l’association ouvrière de production, comprise comme un moyen d’organisation du travail et de redistribution de la propriété. L’enjeu de cette recherche est de prolonger ces analyses, en démontrant que le modèle associationniste des buchéziens, développé dans la première moitié du XIXème siècle français, dépasse le strict cadre de la sphère de production. Au départ de ce travail réside ainsi l’hypothèse selon laquelle l’association ouvrière de production est constitutive d’un projet républicain au service d’une amélioration des conditions sociales du plus grand nombre. La singularité de ce modèle repose sur une répartition de la souveraineté économique et politique au sein d’une société civile structurée autour du système associatif. Ainsi, l’association ouvrière de production tient, à double titre, un rôle central dans la conception républicaine des buchéziens. En premier lieu, elle constitue le vecteur d’une construction de la République au niveau national : le système associatif ne se réduit pas à la résolution de la question sociale, il constitue également un espace de socialisation républicaine des travailleurs. L’association représente un lieu d’apprentissage des valeurs et des pratiques de la République. Cette dynamique est en second lieu au service de la formation d’un modèle républicain au sein duquel la société civile joue un rôle central : dans le système buchézien, l’État revêt certes une forme républicaine, mais le caractère républicain de la nation doit être également porté par la sphère économique, organisée autour de l’association ouvrière de production. Ainsi la République selon la doctrine buchézienne repose sur la construction d’une société civile structurée par des « petites républiques d’atelier », réalisant une citoyenneté à la fois dans la sphère politique et dans la sphère économique.

  • Titre traduit

    A Republic of associates. History and analysis of the Buchezian doctrine (1825-1863)


  • Résumé

    Studies about Philippe Buchez and his followers’ doctrine mainly emphasized the research on workers productive association, understood as a way to organize industrial work and to redistribute property. The objective of this thesis is to extend the analysis, by demonstrating that the associationnist system theorized by Philippe Buchez and his followers in France during the first part of 19th century, goes beyond the will to organize the industrial field and to put an end to working class poverty. Our starting point for this research is the hypothesis that workers productive associations are part of a republican system, which is dedicated to the improvements of working class social conditions. The originality of this idea is that economical and political sovereignty is spread among civil society, which is structured by the associative system.Thus, workers productive associations play a major role in Buchezian conception of the Republic. Firstly, they represent a means for the construction of the Republic at the national level: productive associations are considered as spaces of republican socialisation for the working classes. They are a place for learning the practices and values of the Republic. Secondly, the associationnist system is in the service of the republican conception in which civil society plays an important role: according to the Buchezian model, both the State and the economical field, structured by productive association, have to carry republican values and apply democratic practices. Hence, according to the Buchezian doctrine, the Republic is based on civil society organized through “small workshop republics”, allowing the realization of citizenship in both political and economical fields.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.