Diplomatie et politique de puissance du Maroc en Afrique sous le règne de Mohammed VI

par Yousra Abourabi

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Brigitte Vassort-Rousset et de Jean-Noël Ferrié.

Soutenue le 09-12-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Histoire, géographie, aménagement, urbanisme, archéologie, sciences politiques, sociologie, anthropologie (Lyon) , en partenariat avec Université Jean Moulin (Lyon) (établissement opérateur de soutenance) .


  • Résumé

    Depuis l’avènement du règne de Mohammed VI en 1999, le Maroc déploie une politique étrangère continentale. Le Royaume ambitionne d’être reconnu comme une puissance africaine émergente et de jouer ainsi un rôle de premier plan dans la sécurité du continent. Afin de satisfaire ces ambitions, déterminées par un ensemble de représentations et de conditions historiques, l’appareil diplomatique s’est développé et modernisé, de même que les acteurs, les champs d’action et les leviers de la diplomatie se sont diversifiés. Contribuant à pallier les faiblesses matérielles du Maroc, une identité d’Etat singulière émerge autour de la notion de « juste milieu », participant de l’affirmation de son rôle international. Progressivement, le Maroc impose sa présence au sein d’un « pré carré gigogne » par la conduite d’une « stratégie indirecte » ainsi que d’une « stratégie empirique de réaction », toutes deux pensées en termes diplomatiques. Cette étude présente, sur le plan empirique, les conditions de l’élaboration et de la conduite de cette politique africaine, et analyse, sur le plan théorique, l’évolution de l’identité de la puissance marocaine au regard de cette politique africaine.

  • Titre traduit

    Moroccan diplomacy and power politics in africa under the reign of Mohammed VI


  • Résumé

    Since the beginning of the reign of Mohammed VI in 1999, the Moroccan state has implemented a continental foreign policy. The Kingdom aims at being recognized as an emerging African power and at playing a leading role in continental security. To fulfill these ambitions, determined by a number of representations and historical conditions, the diplomatic apparatus has developed and modernized; simultaneously, actors, areas of involvement and levels of diplomacy have become more varied. As a contribution to overcoming the country's weaknesses, a specific state identity has emerged around the notion of "golden mean"; it helps assert Morocco's international role. Gradually, Morocco stresses its presence in a "nested preserve" in Africa by leading an "indirect strategy", as well as an "empirical strategy of reaction ", both of them expressed and conducted on the diplomatic scale. This study empirically describes the characteristics of this African policy, and theoretically examines the changing identity of Moroccan power within its framework.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.