La diplomatie culturelle du Vietnam : instrument au service de l'intégration internationale

par Anh Thu Nguyen

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Frédéric Ramel.

Soutenue le 27-05-2016

à Lyon , dans le cadre de Ecole doctorale de Sciences Sociales (Lyon) , en partenariat avec Université Jean Moulin (Lyon) (établissement opérateur de soutenance) .

Le jury était composé de Delphine Allès, Pierre Journoud, Sandra Coulibaly Leroy, Olivier Garro.

Les rapporteurs étaient Delphine Allès, Pierre Journoud.


  • Résumé

    Comblant un fossé dans les études relatives à la diplomatie culturelle des pays émergents, cette thèse s’inscrit dans le cadre d’une analyse quantitative et qualitative de la diplomatie culturelle vietnamienne. Celle-ci est une partie intégrante de la politique étrangère en vue d’assurer une intégration internationale du pays et ce, au service du développement socio-économique. L’objectif primordial de cette stratégie, reconnue comme l’un des trois piliers de la diplomatie vietnamienne avec l’économie et le politique, est de présenter le Vietnam dans le monde entier afin d’attirer les investissements. Dans ce sens, elle constitue un outil de « marketing » pour le pays. L’histoire séculaire contre les invasions étrangères, une détermination de préservation de l’identité culturelle ainsi que la nature du régime politique sont à l’origine des particularités de cette stratégie qui articule diplomatie du parti communiste, du gouvernement et du peuple. L’élément étatique est indispensable dans la formulation de cette politique. L’observation des pratiques ainsi que le résultat de notre évaluation montre que cette diplomatie se concentre sur les activités évènementielles au détriment des projets structurels (éducation et information). Sa mise en œuvre constitue un défi pour le gouvernement, en raison d’une absence de véritable mécanisme de coordination d’une part, mais aussi d’une conception de la « culture » attachée à l’idéologie d’autre part. L’UNESCO est le partenaire principal du Vietnam car l’inscription au patrimoine mondial de sites ou de pratiques nationaux demeure l’un des sujets phare de cette diplomatie, contribuant à l’essor du tourisme. La Francophonie, elle, a des compétences spécifiques en particulier dans la diversité culturelle mais le Vietnam n’en a pas encore bénéficié. Si l’UNESCO est un forum où le Vietnam pourrait se présenter dans la communauté internationale, l’OIF, avec le dossier économique et la promotion du français, servirait de lieu pour promouvoir une recherche d’influence dans la région d’Asie du Sud-Est.

  • Titre traduit

    Cultural diplomacy of Vietnam : instrument serving international integration


  • Résumé

    Filling a gap in studies on cultural diplomacy of the emerging countries, this thesis constitutes of a quantitative and qualitative analysis of the Vietnamese cultural diplomacy. This is an integral part of foreign policy in order to ensure international integration of the country and also for socio-economic development. The primary objective of this strategy, recognized as one of the three pillars of Vietnamese diplomacy with economy and politics, is to present Vietnam to the worldwide in order to attract investment. Thus, it is a “marketing” tool for the country. The secular history against foreign invasions, a determination to preserve the cultural identity and the nature of the political regime are the specific features of this strategy, articulating diplomacies of the Communist party, the government and the Vietnamese people. The element “state” is essential in the formulation of this policy. The observation of practices and the results of our evaluation show that this diplomacy focuses on event activities while seconding structural project (education and information). Its implementation is a challenge for the government, due to a lack of effective coordination on the one hand, but also a concept of “culture” attached to the ideology on the other. UNESCO is the main partner of Vietnam because inclusion in the World Heritage sites remains one of the major subjects of the Vietnamese cultural diplomacy, contributing to the development of tourism. La Francophonie has its specific expertise especially in cultural diversity but Vietnam has not benefited from that yet. If UNESCO is a forum where Vietnam could arise in the international community, OIF, with the economic issue and the promotion of French, would serve as a place to promote influence of Vietnam in the South-East Asia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.