Expression du corps dans les interactions entre élèves et enseignants à l'école primaire en Chine

par Shiyan Qiao

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-Claude Régnier.

Soutenue le 13-12-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Interactions, corpus, apprentissages et représentations (Lyon, Rhône) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) .

Le président du jury était Yvan Abernot.

Le jury était composé de Nadja Maria Acioly-Régnier, Florent Pasquier.

Les rapporteurs étaient Corinne Hahn.


  • Résumé

    En France, de nombreux chercheurs s’intéressent à la question de l’expression du corps dans le processus d’apprentissage. En classe, le corps de l’enseignant comme celui de l’élève, est en mouvement continuel, ce qui peut entraîner des ruptures dans la communication maître-élève lors de l’apprentissage. Ces mêmes discontinuités peuvent également être des atouts pour renforcer la communication dans un apprentissage.Dans le cadre de l’école primaire contemporaine chinoise, la recherche que nous avons entreprise, s’efforce de comprendre le type de relations que le sujet apprenant établit avec son environnement à l’école, qu’il soit en situation de réussite ou en situation de difficulté. C’est un domaine assez nouveau en Chine où la recherche sur l’expression du corps dans l’enseignement a commencé seulement au début du XXIème siècle. En nous appuyant sur les théories occidentales sur la communication non verbale, nous avons entrepris en Chine une étude de terrain. Cette étude prend en compte des dimensions multiples empruntant à divers domaines tels que la psychologie, la philosophie, la sociologie, l’anthropologie, et ceux centrés sur la communication non-verbale.La recherche part de ces trois questions. Qu’apporte l’expression du corps dans les interactions en faveur de l’existence d’un lien entre langage corporel et relation pédagogique ? À partir du point de vue de Janine Lafon (1991) exposé dans Vers une gestion de la séduction dans la relation pédagogique, quelle est la place du corps dans les relations pédagogiques ? Dans quelle mesure et comment l’expression du corps dans l’interaction entre l’enseignant et les élèves conditionne-t-elle l’existence d’un lien entre langage corporel et relation pédagogique ?Les questions sont abordées à partir de l’organisation de l’enseignement dans l’école primaire de Chao Yang, section de la ville de Pékin en Chine. La recherche étudie le corps dans la classe, du point de vue de l’enseignant et du point de vue de l’élève : identifier, expliciter la place du corps et des gestes dans des situations d’enseignement en Chine. Pour mener à bien cette recherche dans cette école primaire de Pékin, nous avons construit deux questionnaires soumis à un échantillon de 204 élèves et 16 enseignantes et réalisé deux vidéos de quarante-cinq minutes chacune. Nous avons filmé un cours de mathématiques et un cours de langue chinoise. Dans la mesure où, dans le contexte de la culture chinoise, il n’est pas habituel de montrer ses émotions par des expressions gestuelles, nous avons mis en évidence que les gestes de l’enseignant 1 - jouent un rôle pour favoriser les interactions entre lui et les élèves (relation pédagogique),2 - incitent les élèves à suivre les cours avec plus d’attention,3 - sont indispensables pour accompagner l’expression verbale orale du maître dans sa pratique pédagogique. Autrement dit, les élèves chinois seraient influencés par la voix de la maitresse pendant les cours en classe, par les gestes et la posture physique de l’enseignant. Les élèves chinois seraient plus attentifs pendant le cours quand l'enseignant utilise les gestes non-verbales dans l'enseignement. Nous avons identifié une tendance à la cohérence entre les avis des élèves et ceux des enseignants vis-à-vis de l'influence de la voix de l'enseignant sur l'élève, de même qu’entre les avis des élèves et ceux des enseignants entre la communication non verbale et l’efficacité pédagogique.

  • Titre traduit

    Expression of the body language in learning processes in class between pupils and teachers in primary school in China


  • Résumé

    Expression of the body language in learning processes in class between pupils and teachers in primary school in ChinaIn France, many researchers are interested in the issue of body expression in learning process. In class, teacher's body student’s body is in a continual motion, which may cause breaks in teacher-student communication in learning. These discontinuities can also be assets for strengthening communication in learning.In the context of contemporary Chinese primary school, the research we have undertaken efforts to understand the type of relationship that the learner subject establishes with its environment at school, when it is an experiencing success or a difficult situat²ion. This is a fairly new area in China where research on the expression of the body in the teacher started only at the beginning of the XXIst century. Building on the Western theories of nonverbal communication, we undertook experimental studies in China. This study takes into account the multiple dimensions borrowing from various fields such as psychology, philosophy, sociology, anthropology, and those focused on non-verbal communication.Research starts from these three questions. What does the expression of the body in the interactions in favor of the existence of a link between body language and pedagogical relationship? From the point of view of Janine Lafon (Vers une gestion de la séduction dans la relation pédagogique, 1991), what is the place of the body in the pedagogical relationship? To what extent and how does the expression of the body in the interaction between teacher and students determine that there is a link between body language and pedagogical relationship?The issues are addressed from the organization of teaching in the primary school Chao Yang section of the city of Beijing. The research examines the body in the classroom, the teacher's point of view and from the perspective of the student: identify, explain the place of the body and gestures in teaching situations in China.To carry out this research, tin the same primary schools in Beijing, we built two questionnaires to a sample of 204 students and 16 teachers and produced two videos forty-five minutes each, a mathematics course for one, a Chinese language course to the other.To the extent that in the context of Chinese culture it is not usual to show emotions with gestural expressions, we believe that the teacher's gestures:1 - Play a role in furthering the interaction between him and the students (pedagogical relationship),2 - Encourage students to take courses with more attention,3 - Are essential to accompany the oral verbal expression of the master in his teaching practice.In other words,Chinese students would be influenced by the voice of the mistress during class lessons.Chinese students would be influenced by the actions and the physical posture of the teacher.Chinese students are more attentive during class when the teacher uses nonverbal gestures in teaching.There would be a consistency between the opinions of students and those of teachers facing the influence of teacher’s voice on the student.There would be a consistency between the opinions of students and teachers between those nonverbal communication and teaching effectiveness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.