L'argumentation dans la Satire des deux Vizirs d'Abû Hayyân al-Tawhîdî (922/1023) : stratégies argumentatives ou stratégies identitaires?

par Sana Abbas

Thèse de doctorat en Sciences du langage - linguistique

Sous la direction de Joseph Dichy.

Soutenue le 08-07-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Interactions, corpus, apprentissages et représentations (Lyon, Rhône) (laboratoire) et de Université Lumière (Lyon) (etablissement opérateur d'inscriptions) .

Le président du jury était Mohamed Hassoun.

Le jury était composé de Bruno Paoli.

Les rapporteurs étaient Frédéric Lagrange.


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre d'une analyse argumentative du discours satirique chez un auteur du dixième siècle, Abû Hayyân al-Tawhidi. Bien que son livre, La satire des deux vizirs, (paru après sa mort) soit représenté dans les critiques classiques et modernes comme une pure et simple démarche vindicative du savant courroucé, privé des mannes de deux éminents vizirs, cette étude vise à en souligner la portée multifonctionnelle. La satire, en tant qu'élément essentiel parmi les composants de l’identité arabe fondée, comme on le rappellera, sur les mœurs, constitue le noyau d'une démarche argumentative fortement tributaire de l'idée de la conformité, fondamentale dans la culture arabo-musulmane. En effet la norme est la pierre angulaire de deux processus argumentatifs polarisés, dans le discours de Tawhîdî, ayant pour objectif un changement de représentation chez l'auditeur-lecteur : le premier tente d'entacher l'image des deux vizirs, le deuxième œuvre à construire une image personnelle telle qu'elle est élaborée par l'auteur. Ces deux représentations sont analysées à la lumière des notions clés dans la pensée arabe comme la vérité et l'argument, tantôt sacralisés tantôt rationnalisés. Elles dépendent fortement des critères intellectuels et sociaux d'une époque en proie à des mutations radicales qui conduisent à une opposition totale entre les vizirs et Tawhîdî, comme représentant d'une minorité savante discriminée. Aussi, à partir de cette place et de ce rôle qu'il se représente, la volonté de l'auteur est de construire, par des mécanismes d'analogie et d'amplification, des arguments relevant de l'ethos, du pathos ou plus largement du logos. Non seulement ces deux mécanismes miment des démarches par lesquelles l'esprit humain accède à la connaissance, mais elles représentent, selon nous, non pas des pratiques paralogiques manipulatrices mais une voie d'expression, la seule possible en temps de crise, comme l'affirment certains théoriciens de l'identité.

  • Titre traduit

    Argument in "the satire of two visiers" of Abû Hayyan al-Tawhidi : argumentative strategies or identity strategies?


  • Résumé

    This study is part of an argumentative analysis of a satirical speech of the tenth century. Although the latter is represented in classical and modern critics as a simple vindictive approach of a scientist angry and deprived of bonanzas by two viziers, this study aims to demonstrate a more complex and multifunctional range. Satire, a core component of Arab identity since pre-Islamic times, was used to criticize and judge those who did not conform to fundamental Arab Muslim cultural values. In fact, these values are the cornerstone of two polarized argumentative processes in Tawhîdî speech that aim to change the listener-reader's point of view: the first attempts to tarnish the image of the two viziers while the second tries to embellish his own image. These two views are analyzed in light of the key concepts in the Arab thought as truth and argument, sometimes sacralised other times rationalized. They rely heavily on intellectual and social criteria of an era plagued by radical changes that lead to discord between the viziers, who were the representatives of the non-Arab governing power, and Tawhîdî, who represented the discriminated Arab minority. Therefore, from this position, the will of the author is to create a new reality, by analogy and amplification mechanisms, relying on arguments of ethos, pathos and logos to act on the mind of the reader/listener. These two approaches mimic the actions by which the human mind comprehends and reacts to reality. In fact, they do not represent, in our view, manipulative fallacies but are a means of expression in times of crisis, as some identity theorists assert.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.