La formation des enseignants de Français Langue Etrangère à l'université dans les contextes plurilingues et multiculturels du Mozambique

par Aniceto Mapfala

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-Claude Régnier.

Soutenue le 06-07-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Interactions, corpus, apprentissages et représentations (Lyon, Rhône) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Interactions, corpus, apprentissages et représentations (Lyon, Rhône) (laboratoire) .

Le président du jury était Jacques Pain.

Le jury était composé de Jean-Claude Régnier, Nadja Maria Acioly-Régnier, Daniel Derivois.

Les rapporteurs étaient Peter Griggs.


  • Résumé

    Le travail recherche ci-présent aborde la question de la formation des enseignants du FLE pour les écoles secondaires du Mozambique. Le Mozambique, comme la majorité des pays en Afrique est caractérisé par la présence de plusieurs langues (20 langues d’origine africaine sont répertoriées) partagées par différentes ethnies qui les intègrent dans leur communication quotidienne. L’objectif de cette recherche est de comprendre le contexte dans lequel la formation des enseignants mozambicains se déroule. Dans cette perspective nous nous sommes appuyé sur les approches actuelles de la formation d’enseignants ainsi que sur le développement de la recherche dans le domaine de l’enseignement des langues étrangères et de la langue française en particulier. Dans ce travail, nous analysons l’origine linguistique et culturelle des futurs enseignants du FLE et son implication dans le processus de formation en didactique et culture françaises. Nous chercherons donc à percevoir tout d’abord à quel point le plurilinguisme des apprenants influence la formation en langue française. Ensuite, nous analysons la perception des étudiants par rapport à leur propre culture et son implication dans la compréhension et représentation de la culture cible qui est celle liée à la langue française. Autrement dit, c’est le jeu interculturel, voire le jeu de la multiculturalité et de la multiplicité des langues en contact qui nous a intéressé afin de comprendre la manifestation de ces deux concepts dans une classe où se trouvent des apprenants porteurs de diverses langues-cultures et qui ont tous pour objectif d’apprendre et de se former dans une nouvelle langue en s’appropriant aussi la culture qui lui est liée. Nous avons élaboré une enquête par questionnaire qui a été distribué à 600 exemplaires dans quatre villes du Mozambique où la formation des enseignants du FLE a lieu. Un premier résultat obtenu à partir de l’analyse des 422 questionnaires retournés par les étudiants est que les langues mozambicaines sont utilisées de façon assez forte dans les classes pendant la formation et que cela influence la pratique de la langue en apprentissage. Un autre résultat indique que les différences entre la culture des étudiants et la culture française ou francophone est assumée comme un aspect positif pour les étudiants mais, des témoignages sur ces différences montrent l’existence de stéréotypes et de représentations. Ceux-ci provoquent des chocs culturels qui peuvent tromper ces étudiants dans le regard qu’ils ont sur l’Autre (natif français ou francophone).

  • Titre traduit

    The training of teachers of French as a foreign language at university in multilingual and multicultural contexts of Mozambique.


  • Résumé

    The research work herein addresses the issue of training teachers of FFL for Mozambique secondary schools. Mozambique, like most countries in Africa is characterized by the presence of multiple languages (20 languages of African origin are listed) shared by different ethnic groups integrate in their daily communication. The objective of this research is to understand the context in which the training of Mozambican teachers unfolds. In this perspective we relied on the current approaches to teacher training and the development of research in the field of teaching foreign languages and French in particular. In this work we analyze the linguistic and cultural origin of future teachers of FFL and its involvement in the educational process and training of French culture. We seek in this case to realize to what extent the multilingualism of students influences the formation in French. Then we analyze the perception of students from their own culture and its involvement in the understanding and representation of the target culture (the one linked to the French language). In other words, is the intercultural game or multiculturalism and multiplicity of languages in contact that interested us in order to understand the manifestation of these two concepts in the classroom where they are students who have different languages and cultures and that all aim to learn and train in a new language and also appropriating culture related to it. To this end, we developed a questionnaire that was distributed in 600 copies in four Mozambican cities where there is training of French teachers. One of the results obtained from the analysis of the 422 questionnaires that have been sent back by the students is that the national languages are often used during training in the classroom and this influences the practice of language learning. Another result indicates that the differences between the culture of the students and the French or Francophone culture is taken as a positive aspect for the students, but in some cases, these differences demonstrate the existence of stereotypes and representations. These differences cause cultural shocks that can fool the students in the look they have on the Other (native French or Francophone).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.