Les personnages dans Les Thibault de Roger Martin du Gard : une chronique familiale

par Aws Al-Salaoui

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Bruno Gelas.

Soutenue le 30-06-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Passages XX-XXI (Lyon) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Jean-Pol Madou.

Le jury était composé de Bruno Gelas, Michel P. Schmitt.

Les rapporteurs étaient Pierre Masson.


  • Résumé

    La vaste chronique familiale des Thibault couvre les années 1905-1918 et nous relate la vie d'une famille bourgeoise ou plutôt de deux familles jusqu'à la Grande Guerre qui vient détruire leur confort matériel et moral. Le roman montre ainsi la lente agonie d'une certaine bourgeoisie traditionnelle et l'évolution de la nouvelle génération confrontée aux contraintes, familiales et sociales, de ce monde décadent au début du XX siècle. Cette thèse a pour objectif d'étudier comment l’auteur a procédé pour mettre en œuvre à la fois cette chronique et une fresque gigantesque de la vie sociale et de la condition humaine. Pour répondre à cette question, nous avons essayé d'étudier le roman à travers deux macro-parties : le système des personnages et l’univers familial ; l’espace et l’évolution des personnages confrontés à l’Histoire. Nous avons suivi le foisonnement des destinées enchevêtrées des personnages principaux des deux familles et les relations conflictuelles qu’ils entretiennent entre eux. Ils se trouvent en effet, au fur et à mesure du déroulement de l’action, aux prises avec une situation conflictuelle : le conflit familial, le conflit père-fils, l’opposition entre individu et société, jusqu’à la confrontation avec l’Histoire dans L’Été 1914 et l’Épilogue. La guerre a une influence décisive sur la vie des collectivités et des individus car, malgré les apparences, ces deux destinées sont étroitement liées l'une à l'autre, sans qu'il soit possible de différencier leur sort. Albert Camus ne s'y pas trompé en désignant Les Thibault comme une œuvre "née du refus de disparaître". La présente étude nous permet de découvrir comment cette œuvre monumentale et son ''message'' dépassent les frontières, trouvent écho dans d’autres cultures, et prennent une dimension universelle.

  • Titre traduit

    The characters in Roger Martin du Gard's Les Thibault : a family chronicle


  • Résumé

    The extensive chronicle Les Thibault encompasses the years from 1905 to 1918. It recounts the life of a bourgeois family - or rather the lives of two families - prior to the outbreak of the Great War which shattered the material and moral comfort of these individuals. The novel thus depicts a traditional upper-class society which gradually fades away as well as the evolution of a new generation plagued with familial and social pressures, in a decadent world at the dawn of the twentieth century. The aim of this thesis is to examine how the writer managed to compile a family chronicle and a broad portrayal of social life and human existence. In order to tackle this issue, we have been trying to grasp the novel through two macro-parts: the network of characters and the familial sphere; the development of the characters as they face History. We have followed the profusion of intertwined destinies of the main characters of the two families and their conflictual relationships. As the narration gradually unfolds, the characters find themselves in the midst of a confrontational relationship: the familial conflict, the tense relationship between father and son, the antagonism between the individual and society and eventually the confrontation with History in L'Eté 1914 and l'Epilogue. The war has a huge impact on the lives of the communities and individuals for, in spite of appearances, these two narrative threads are tightly connected to one another, so much so that one cannot tell them apart at the end of the day. Albert Camus got it right when he defined Les Thibault as a work "born from a refusal to disappear". This study gives us the opportunity to understand why this incredible work and its "message" transcend boundaries and find echo in other cultures, thus reaching a universal dimension.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.