La politique d'assurance de la qualité au lycée en Indonésie : le système d’accréditation, la perception du public, et la compétition

par Nanang Martono

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Dominique Berger.

Soutenue le 22-06-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Nadja Maria Acioly-Régnier.

Le jury était composé de Jean-Claude Régnier, Philippe Grangé, Jean-Marc de Grave.

Les rapporteurs étaient Salah-Eddine Khzami.


  • Résumé

    Cette étude parle de l’application du système d’assurance qualité au lycée à l’ère de la Réforme en Indonésie ; de l’interprétation qu’en font les acteurs (gouvernement, école, usagers) et de ses implications. En Indonésie, il existe diverses politiques visant à améliorer la qualité de l'éducation. Premièrement, le gouvernement a créé le « BSNP » pour élaborer le standard de l'éducation nationale. Deuxièmement, le gouvernement a organisé « l’UN » (l'examen national). L’UN est un système d'évaluation standard de l'enseignement au niveau national. Troisièmement, le gouvernement donne de « BOS » à toutes les écoles. C’est une aide financière à chaque école. Quatrièmement, le gouvernement met en place un programme de « certification de l’enseignant ». C’est un processus de certification professionnelle pour les enseignants et les professeurs. Cinquièmement, le gouvernement a changé le paradigme de l'apprentissage. Avant, le processus d'apprentissage utilisait un modèle centré sur l'enseignant ou « teacher centered learning ». Ce modèle a été remplacé par un modèle d’'apprentissage centré sur l'élève » ou « student centered learning ». Sixièmement, le gouvernement a augmenté le budget de l'éducation nationale de 20% du budget national. Septièmement, il mise en œuvre de la gestion scolaire comme base de l’école ou MBS. La MBS est un système de gestion qui fournit une large autonomie aux écoles pour gérer les ressources en fonction des besoins de l'école. Cette étude met en évidence différentes conceptions de la qualité dans le système scolaire notamment au Lycée. Le gouvernement conçoit la qualité à partir de la réussite scolaire selon huit standards de l’éducation. Selon les directeurs et les enseignants, le gouvernement devrait examiner les efforts déployés pour améliorer la qualité de l'école car les écoles évoluent dans différents contextes. Les conditions d'input sont les facteurs qui influent sur ces différences. Ceux-ci comprennent : la capacité socio-économique des élèves divers, l'intelligence de l'élève, et ainsi de suite. Le facteur géographique scolaire devient également un facteur qui détermine le succès des écoles pour répondre aux standards.Les élèves et les parents ont une conception pragmatique de la qualité. Ils voient la qualité de l'école par l’indicateur visible : les installations scolaires, le nombre d’inscrits, la réussite, la qualité des diplômés, la qualité des enseignants, et d'autres facteurs. Ils ne considèrent pas le statut d'accréditation. Le critère d’accessibilité géographique est important pour les parents. Ils choisissent une école près de chez eux pour économiser sur les coûts du transport. Cette étude montre qu’en Indonésie, il existe une concurrence entre les écoles parce qu’elles n’ont pas le même niveau de qualité. Les écoles publiques sont en concurrence avec les écoles privées. Il existe également une concurrence entre écoles publiques. Les parents choisissent librement une école en tenant compte des politiques mises en avant.

  • Titre traduit

    The Policy of Quality Control of Senior High School in Indonesia : the Accreditation System, Public’s Opinion, and Competition


  • Résumé

    This study describes the implementation of high school quality assurance system in the reform era in Indonesia; interpretation of government, schools, and societes about school quality; and school quality assurance policy implications.In general, there are some national education policies to improve the quality of education in Indonesia. First, the government established "BSNP" (bureau of national educational standards) to develop national education standards. Second, the government organized a national examination (called Ujian Nasional or UN). UN is a system of educational assessment at the national level. Third, the government provides "BOS" (School Operation Support) for all schools. This is a financial aid for each school. Fourth, the government provides "teaching certification". This program is a certification process for teachers and lecturers. Fifth, the government has changed the paradigm of learning. Previously the process of learning was "teacher centered learning". After that, the government transformed this model into "student centered learning". Sixth, the government increased the national education budget amounted to 20% of national income. Seventh, the implementation of MBS (Manajemen Berbasis Sekolah) or school-based management. MBS is a management system that provides broad autonomy to schools to manage resources according to the needs of the school.This study shows different opinions about the quality of the school. The government saw the quality of the school of the success of the eight schools meet educational standards. According to school principals and teachers, the government should review the efforts to improve the quality of school because each school has different conditions. Input conditions are the factors that influence these differences. These include socio-economic capabilities of students, student intelligence, and so forth. Geographical factors of schools also determine the success of the school to meet those standards.Students and parents have a practical idea. They see the quality of schools with indicators that ca: the school facilities, the number of applicants, school achievement, the quality of graduates, the quality of teachers, and other factors. They do not see the status of accreditation. School is a practical consideration for parents. They chose a school close to home to save on transport costs.This study also shows that competition emerges between schools due to the difference of schools ability and pragmatic view of society. Sociologically, the difference of schools’ quality has caused competition among schools in Indonesia. Public schools have to compete with private schools, as well as with other public schools. School choice policies have motivated parents to choose the desired schools freely.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?